Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

06 mai 2020

Communiqué Express Montcalm - redactionmontcalm@lexismedia.ca

« Pourquoi subventionner des compagnies qui profitent de paradis fiscaux? »

Luc Thériault se questionne

Luc Thériault

©Photo gracieuseté

M. Thériault rappelle que dès 2015, le Bloc avait déposé une motion qui visait à mettre un terme à l’évitement fiscal dans les paradis fiscaux.

Alors que la lutte contre la Covid-19 se poursuit, que le gouvernement fédéral met en place de nombreuses mesures pour soutenir les travailleurs, les entreprises et les étudiants touchés par la pandémie, le député de Montcalm, Luc Thériault, ne comprend pas pourquoi Ottawa refuse toujours de rendre illégale l’utilisation des paradis fiscaux et continue à subventionner les entreprises qui les utilisent.

« Plus que jamais, le gouvernement a besoin d’argent pour soutenir les mesures d’aide mises en place. Pourtant, il persiste à subventionner et soutenir les compagnies qui utilisent des paradis fiscaux! », partage le député par voie de communiqué.

 

M. Thériault rappelle que dès 2015, le Bloc avait déposé une motion qui visait à mettre un terme à l’évitement fiscal dans les paradis fiscaux, notamment ceux à la Barbade, prisée par les grandes banques canadiennes. Mais les conservateurs et les libéraux avaient voté pour leur maintien. « Ils ont voté main dans la main pour maintenir la légalité des paradis fiscaux. Ce n’est pas parce que c’est légal que c’est moral », s’insurge le député.

 

Double fiscalité

 

Luc Thériault explique qu’il est injuste de voir encore une double fiscalité, celle pour les gens qui paient leur juste part et celle pour ceux qui peuvent éviter de payer leur dû. « Ces compagnies qui ne paient pas l’impôt qu’elles devraient payer grâce à l’utilisation des paradis fiscaux vont malgré tout bénéficier des subventions salariales avec la bénédiction d’Ottawa. C’est inadmissible! Je trouve ça honteux que Justin Trudeau laisse passer ça », ajoute Luc Thériault.

 

« Ce n’est pas parce qu’on vit une crise de santé publique qu’il faut laisser ce cancer social se propager davantage. Nous n’avons pas encore de vaccin contre la Covid-19, mais il y a un médicament contre l’évitement fiscal et les paradis fiscaux, ça s’appelle la volonté politique. Malheureusement, ni les libéraux, ni les conservateurs ne l’ont jamais eu. Au Bloc Québécois, nous continuerons de nous battre contre cette indécence fiscale », conclu Luc Thériault.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média