Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Faits Divers

Retour

24 avril 2020

Pierre Chartier - pchartier@lexismedia.ca

St-Lin; arrestation pour conduite avec capacité affaiblie en VTT

Le permis de conduire a été suspendu

SQ St-Lin

©Photo Hebdo Rive Nord-archives

Des points de contrôle sont déployés aux abords et à l’intérieur de plusieurs régions.

Le 24 avril vers 12 h 30, les policiers de la Sûreté du Québec de la MRC de Montcalm ont été demandés dans le secteur de la rue du Commerce à St-Lin-Laurentides concernant un possible accident de VTT.

Les filous avaient quitté les lieux, mais quelques minutes plus tard, les policiers ont localisé un VTT de type côte-à-côte sur la route 335. En effectuant un virage, celui-ci s’est renversé sur le côté. Le conducteur du VTT, un homme de 28 ans de St-Lin-Laurentides, a été arrêté pour conduite avec capacité affaiblie par l’alcool. Au poste, il a échoué l’alcootest. Son permis de conduire a été suspendu. Il a été libéré par citation à comparaitre à une date ultérieure au palais de justice de Joliette.

Des points de contrôle sont déployés aux abords et à l’intérieur de plusieurs régions. Cette mesure fait suite aux directives de la Direction de la santé publique et vise à limiter les déplacements non essentiels et, ainsi, à protéger la population quant à la COVID 19. L’ordonnance de la santé publique est en vigueur dans plusieurs secteurs et la liste de ces endroits est évolutive. Pour connaître les régions concernées et les conditions d’accès qui y sont rattachées, nous vous référons aux informations fournies sur le site Internet du Gouvernement du Québec au sujet du coronavirus (section FAQ de leur site Internet :https://www.quebec.ca/sante/problemes-de-sante/a-z/coronavirus-2019/consignes-directives-contexte-covid-19/#c48767Tous les véhicules qui circuleront devront arrêter aux points de contrôle, où les policiers poseront toutes les questions nécessaires pour établir les raisons du déplacement. Les déplacements non essentiels ou considérés à risques seront refusés et les voyageurs seront retournés vers leur région. Bien que la Sûreté du Québec priorise toujours la prévention et la sensibilisation, des procédures légales pourront être entreprises, en dernier recours, envers les contrevenants qui ne respectent pas les directives des policiers.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média