Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

22 avril 2020

Renée-Claude Doucet - rcdoucet@lexismedia.ca

« Le gouvernement doit améliorer les garanties pour les producteurs agricoles! »

Luc Thériault souhaite la souveraineté alimentaire

Vache

©UPA

Une des mesures proposées par le Bloc Québécois est d’augmenter la capacité de crédit de la Commission canadienne du lait.

Dans le contexte de la crise de la COVID-19, le député de Montcalm, Luc Thériault, estime qu’il est primordial d’atteindre la souveraineté alimentaire au Québec. Il se voit néanmoins conscient que les défis pour y arriver sont cependant nombreux. Ainsi, au nom du Bloc Québécois, il demande au gouvernement fédéral de donner un signal clair au monde agricole et agroalimentaire.

« Pour s’enligner sur la souveraineté alimentaire, il faut soutenir les producteurs, c’est la base de tout. Certains d’entre eux vivent tellement d’incertitude en ce moment vis-à-vis leur main-d’œuvre et face à la mise en marché de leurs récoltes qu’ils remettent carrément en question leur production de cette année », partage Luc Thériault, par voie de communiqué.

 

Selon le député, deux mesures doivent être mises de l’avant dès que possible.

 

Premièrement, le gouvernement doit évaluer la possibilité d’augmenter à 90%, spécialement pour cette année, la portion des pertes assurables pour les producteurs au sein du programme Agri-stabilité. « Beaucoup de producteurs ne peuvent se permettre d’investir dans leur production annuelle sans que le niveau de risque financier qu’ils vivent à cause de la crise de la Covid-19 ne soit diminué, explique M. Thériault. Avec le niveau de compensation actuel, certains producteurs perdraient moins à sauter une année que de risquer de tout perdre en cultivant. »

Luc Thériault

©Photo gracieuseté

Luc Thériault estime qu’il est primordial d’atteindre la souveraineté alimentaire au Québec.

Crédit de la Commission canadienne du lait 

 

 

La deuxième mesure proposée par le Bloc Québécois est d’augmenter la capacité de crédit de la Commission canadienne du lait. Cette mesure contribuerait à diminuer le gaspillage des surplus actuels. 

 

« Les garanties que nous demandons aujourd’hui au gouvernement Trudeau sont très importantes pour les producteurs agricoles, notamment dans Montcalm, soutien Luc Thériault.  N’oublions pas que l’impact sera énorme si certains de nos agriculteurs ne peuvent semer et récolter cette année, et pas simplement pour eux. C’est notre panier d’épicerie qui va drôlement augmenter s’il y a une pénurie de produits agricoles et agroalimentaires. Aider nos producteurs, c’est nous aider tous! », a conclu Luc Thériault.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média