Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

23 mars 2020

Élise Brouillette - ebrouillette@lexismedia.ca

Toutes les entreprises et les commerces seront fermés jusqu'au 13 avril

Augmentation de 409 cas au Québec

La situation des fermetures évolue à la suite des annonces faites par le gouvernement du Québec hier.

©Photo gracieuseté - Pixabay - L'Express Montcalm

" On entre dans une nouvelle étape de cette bataille contre le coronavirus, on a des raisons de croire qu'il y a de la contamination communautaire ", a affirmé le premier ministre du Québec François Legault en point de presse.

Dorénavant, les cas probables seront inclus dans le total de la journée. En date du 23 mars, le Québec compte 628 cas de coronavirus (augmentation de 409), le nombre de personnes hospitalisées est de 45 (augmentation de 21), le nombre de personnes aux soins intensifs est de 20 (augmentation de 7). Le nombre de décès est toujours de 4.

Au Canada, le nombre de cas est de 1972 et le nombre de décès est de 21.

Selon le premier ministre, on entre dans une étape plus critique. De nouvelles mesures sont donc annoncées. Toutes les entreprises et les commerces seront fermés jusqu'au 13 avril, sauf pour les services essentiels.

Dans les résidences pour personnes âgées, il ne sera plus possible de sortir sauf sur supervision et sur exception.

Le premier ministre a déclaré qu'il s'agissait d'un confinement total, sauf pour les services essentiels.

Le directeur national de la Santé publique Horacio Arruda a précisé que nous ne sommes pas débordés au sein du système de santé et que le Québec prend ces mesures plus rapidement que d'autres endroits ne l'ont fait. La ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann, a annoncé que 6000 lits, dont 570 en soins intensifs, ont été libérés au sein du réseau afin de répondre à la demande.

Dr Arruda a souligné que le retour de la relâche scolaire a fort probablement un effet dans la hausse du nombre de cas.

" La semaine de relâche est arrivée à un mauvais moment. Beaucoup de gens sont allés dans le Sud et à l'étranger et c'est à l'étranger qu'on risquait d'attraper le virus ", a ajouté M. Legault.

" Si vous êtes malade, dites-le, et n'allez pas contaminer quelqu'un d'autre ", a insisté Dr Arruda.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média