Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

02 mars 2020

Marie-Christine Gaudreau - mcgaudreau@lexismedia.ca

Un modèle d’intégration propre au Québec, demande le Bloc

Projet de loi sur le multiculturalisme

Luc Thériault

©Photo gracieuseté

Le Bloc Québécois en est à son 7e projet de loi déposé depuis les élections.

MULTICULTURALISME. Un projet de loi visant à modifier la Loi sur le multiculturalisme canadien pour la rendre inapplicable au Québec a été déposé à la Chambre des communes par le député du Bloc Québécois de Montcalm, Luc Thériault, le 25 février. Par ce projet de loi, le Bloc Québécois souhaite donner à la province le droit de décider de son propre modèle d’intégration.

Selon M. Thériault, « le multiculturalisme canadien est une idéologie politique imposée au Québec et qui n'a réussi qu'à juxtaposer une multitude de solitudes culturelles et ghettoïser la différence. La nation québécoise, ouverte à la diversité, veut développer un vivre-ensemble harmonieux, fondé sur des valeurs communes », a-t-il exprimé.

 

Un Bloc en action pour le Québec

 

En plus du projet de loi sur le multiculturalisme, le Bloc Québécois d’Yves-François Blanchet a déposé six autres projets de loi depuis les dernières élections :  

 

  • L’obligation des résidents permanents habitant au Québec de démontrer une connaissance suffisante du français ;
  • L’obligation du Canada à respecter ses engagements en environnement lorsqu’il a signé l’Accord de Paris ;
  • L’instauration d’un rapport d’impôt unique québécois ;
  • L’obligation du Canada à respecter les lois du Québec et les règlements municipaux en ce qui a trait à l’aménagement du territoire et de l’environnement ;
  • L’obligation du Canada à ne plus ouvrir de brèches dans la gestion de l’offre ;
  • L’augmentation des prestations spéciales de maladie de l’assurance-emploi de 15 à 50 semaines pour les gens atteints de maladies graves.

 

Par le dépôt de ces projets de loi, le Bloc Québécois vise à concrétiser le mandat qui lui a été confié par les Québécois : défendre leurs intérêts à Ottawa. « Il incombera alors aux autres partis en Chambre de respecter le caractère distinct du Québec et la volonté consensuelle exprimée par son peuple sur ces dossiers névralgiques ! », a conclu Luc Thériault.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média