Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Santé

Retour

26 février 2020

Marie-Christine Gaudreau - mcgaudreau@lexismedia.ca

Plomb dans l’eau : les établissements scolaires en analyse

Commission scolaire des Samares

abreuvoir enfant

©Photo Deposit - L'Express Montcalm

Onze écoles de la Commission scolaire des Samares ont été soumises aux analyses commandées par le MESS jusqu’à présent.

SANTÉ. La Commission scolaire des Samares procède actuellement à l’analyse des points d’eau de ses 101 établissements scolaires pour y évaluer la concentration de plomb dans l’eau. Cette opération est réalisée à la demande du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur.

D’ici le 23 juin 2020, l’ensemble des points d’eau des écoles primaires du territoire doit être analysé pour en assurer la conformité. Ce délai est prolongé au 1er novembre 2020 pour les écoles secondaires. À la suite des analyses, la Commission scolaire transmet les résultats aux directions d’établissement, lesquelles doivent ensuite informer le personnel et les parents de l’état de la situation. Les points d’eau seront identifiés à l’aide d’affiches en fonction des résultats obtenus.

 

Résultats partiels

À l’heure actuelle, 11 écoles du territoire ont été analysées. Du lot, une école possède certains points d’eau qui seront condamnés jusqu’à la réalisation de travaux. Il s’agit de l’école Vers l’Avenir à Saint-Charles-Borromée.

Publicité

Défiler pour continuer

 

Pour huit autres écoles, certains des points d’eau deviennent conformes aux normes de Santé Canada après avoir fait couler l’eau pendant une minute. Parmi ces écoles, on compte les écoles Notre-Dame-Fatima et Bouton-d’Or de Sainte-Julienne. Les écoles Sainte-Marguerite et Notre-Dame de Saint-Félix-de-Valois, l’école Sainte-Hélène de Sainte-Mélanie, l’école Sainte-Bernadette de Notre-Dame-de-Lourdes, l’école Émilien-Caron de Sainte-Élisabeth et l’école Sainte-Marceline de Sainte-Marceline-de-Kildare sont également visées.

 

Seules deux des 11 écoles analysées à ce jour ont obtenu une note parfaite avec l’ensemble de leurs points d’eau répondant aux normes de Santé Canada. On entend ici l’école des Virevents à Sainte-Julienne et l’école le Préambule à Saint-Charles-Borromée.

 

Les parents dont l’enfant fréquente l’un de ses établissements sont informés des résultats dans les meilleurs délais. « Nous suivons les directives du ministère à la lettre. Dès la réception des résultats, nous prenons des mesures pour assurer la sécurité des élèves et du personnel », affirme la directrice générale de la Commission scolaire des Samares, Nancy Lapointe.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média