Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

22 février 2020

Marie-Christine Gaudreau - mcgaudreau@lexismedia.ca

Vers une bonification des prestations de maladie?

Assurance-emploi

maladie grave

©Photo archives

Les prestations de maladie pourraient passer de 15 à 50 semaines dès le prochain budget.

MALADIE GRAVE. Les prestations spéciales de maladies de l’assurance-emploi pourraient passer de 15 à 50 semaines dès le prochain budget. Du moins, la motion déposée par le Bloc Québécois d’Yves-François Blanchet à cet effet a été appuyée par tous les partis d’opposition.

Pour le député de Montcalm, Luc Thériault, il s’agit d’une grande victoire pour les personnes atteintes d’une maladie grave. Les seuls députés qui ne se sont pas levés pour appuyer cette motion sont les libéraux de Justin Trudeau. Représentant un gouvernement minoritaire, Luc Thériault est d’avis que Justin Trudeau se doit de respecter la démocratie et de saisir l’obligation de travailler à l’amélioration de cette loi qu’il qualifie de désuète et archaïque. Les prestations de maladie à l’assurance-emploi n’ont jamais été bonifiées depuis leur entrée en vigueur en 1971.

 

Luc Thériault, porte-parole du Bloc Québécois en Santé, avait d’ailleurs participé à une sortie médiatique en décembre dernier en compagnie de Mesdames Émilie Sansfaçon et Marie-Hélène Dubé afin de dénoncer les préoccupations financières qui incombaient les personnes malades plutôt que d’être en mesure de se concentrer sur leur guérison. Actuellement, les prestations de maladie offrent aux travailleurs une aide répartie sur 15 semaines seulement. « Avant Noël, le premier ministre avait promis d’y voir. Or, le budget fédéral arrive en mars et comme ils viennent de voter contre, c’est la preuve qu’il n’avait pas l’intention d’honorer sa parole », remarque le député de Montcalm. À partir de maintenant, les parlementaires devront s’assurer que le gouvernement donnera suite à ce vote rapidement, assure M. Thériault.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média