Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

05 février 2020

Marie-Christine Gaudreau - mcgaudreau@lexismedia.ca

Quand la passion pour l’art coule dans les veines de mère en fille

Catherine Venne et Rollande Gagnon fusionnent

Catherine Venne Rollande Gagnon

©Photo Marie-Christine Gaudreau

Rollande Gagnon et Catherine Venne ont récemment entamé leur première œuvre commune. La pièce demeure inachevée pour le moment.

EXPOSITION. Depuis maintenant 17 ans, Rollande Gagnon et sa fille Catherine Venne créent des pièces originales en fer forgé et en verre. Dans son atelier de Saint-Jacques, le duo repousse jour après jour les limites de ses élans créatifs pour donner vie à des projets aussi uniques que colorés. Jusqu’au 28 mars, les deux femmes derrière Les Ateliers Rosy et La Belle Enclume s’exposent à la Bibliothèque Marcel-Dugas.

C’est d’abord Mme Gagnon qui s’est intéressée à la fusion entre le verre et la forge. Elle a fait ses classes aux côtés de Donald Chevalier, un ancien forgeron qui lui a enseigné l’art de la penture ornementale. Pendant dix ans, Rollande Gagnon réalise des contrats de grilles de portes haut de gamme. Malgré l’horaire bien chargé, elle confectionne ici et là des pièces artistiques pour sa satisfaction personnelle. Elle opère sous le nom Les Ateliers Rosy depuis 2003. Animée de la même passion, sa fille la rejoint quelque temps plus tard. « Je lui ai tout appris et nous avons appris beaucoup ensemble », se rappelle Rollande Gagnon. En 2007, Catherine fonde son entreprise, La Belle Enclume. Les deux entrepreneures travaillent sous le même toit dans un esprit de collaboration privilégié, bien qu’elles réalisent chacune leurs propres contrats et mènent de front leurs projets respectifs. Durant l’exposition, on peut d’ailleurs voir leur première œuvre commune. La pièce est encore inachevée et le duo souhaitait mettre en lumière leur procédé de création.

 

En plus des pièces imposantes qui leur sont commandées tel que les portes, les rampes d’escalier, les fontaines, les foyers, les bancs ou encore les lutrins; le duo mère/fille se tourne de plus en plus vers l’œuvre d’art. Bijoux, photos sur verre, statuettes de tout genre et plaques décoratives sont quelques exemples du travail que l’ont peut admirer en ce moment à la bibliothèque municipale de Saint-Jacques. « J’ai aussi fondé l’entreprise L’univers funéraire qui est notre entreprise commune. On réalise des urnes personnalisées et des reliques funéraires », souligne Catherine Venne. Par leur habileté à mélanger le thermoformage (verre en fusion) et le fer forgé, les deux artistes parviennent à créer des pièces commémoratives uniques incluant notamment des photos intégrées sur verre. 

Publicité

Défiler pour continuer

Urne funéraire

©Photo Marie-Christine Gaudreau

Le duo mère/fille possède une entreprise commune qui se consacre à la création d’urnes et reliques funéraires.

Thermoformage

Lorsqu’elles travaillent des pièces en verre, Rollande et Catherine doivent allouer de nombreuses heures à la cuisson. Chaque cuisson prend 48h afin de faire fondre le verre à une température approximative de 1500 degrés. Les artistes peuvent ensuite tailler le verre pour lui donner la forme souhaitée. Plusieurs cuissons sont la plupart du temps nécessaire pour ajouter des détails et perfectionner l’œuvre. À l’aide feuilles de verre de couleur, les artistes créent la poudre de verre qui sera intégré lors de la cuisson et qui viendra colorer leurs œuvres.

©Photo Marie-Christine Gaudreau

©Photo Marie-Christine Gaudreau

©Photo Marie-Christine Gaudreau

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média