Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

30 janvier 2020

Marie-Christine Gaudreau - mcgaudreau@lexismedia.ca

Saint-Lin favorise l’intégration des personnes handicapées

Séance ordinaire du 13 janvier

Plan d'action Joliette

©Photo archives

Dans une vision d’inclusion sociale de tous les membres de sa communauté, la Ville de Saint-Lin-Laurentides poursuit ses actions en vue de favoriser l’accessibilité universelle à l’égard des personnes handicapées.

MUNICIPAL. À l’occasion de la séance ordinaire de la Ville de Saint-Lin-Laurentides le 13 janvier dernier, le conseil municipal aura entre autres adopté son plan d’action 2020-2021 dans le but de poursuivre ses efforts afin de favoriser l’accessibilité universelle à l’égard des personnes handicapées.

 

Par ce plan d’action, la Ville s’engage à réduire, éliminer ou prévenir les obstacles à l’intégration sociale des personnes handicapées du milieu. Déjà, plusieurs actions se sont concrétisées en 2019, alors que de nombreuses autres sont prévues au cours des deux années à venir. À titre d’exemple, quelques balançoires adaptées à la clientèle handicapée ont été installées dans les parcs l’été dernier. Au terme du présent plan d’action, tous les parcs du territoire offriront le produit dans le but de répondre le mieux possible aux besoins de la population à cet égard. Un dispositif d’ouverture automatique des portes au Pavillon Desjardins a également été mis en place dans la dernière année pour faciliter l’accès aux personnes handicapées.

 

Dans le même ordre d’idée, la Ville de Saint-Lin-Laurentides travaille présentement à l’élaboration d’un projet de camp de jour adapté pour les jeunes présentant un handicap physique, intellectuel ou un trouble du spectre de l’autisme. En collaboration avec Les Répits de Gaby, l’Association Handami et l’Office des personnes handicapées du Québec, la Ville vise à offrir ce service dans une école du territoire pour la période estivale. « Je pense que c’est plus qu’un besoin, il est de notre devoir d’aider les familles de personnes handicapées », a déclaré le maire, Patrick Massé, lors de l’assemblée. La Ville assumera en effet une partie des coûts à défrayer pour ce service spécialisé, de sorte que les familles d’un enfant handicapé puissent bénéficier de cette ressource aux frais habituels d’un camp de jour standard, soit approximativement 34$ par jour.

 

Dans le secteur des loisirs, la Ville a donné le mandat de l’entretien des terrains de sport du parc Ovila-Bernier à l’entreprise Multi-Surfaces Giguère inc. pour la somme de 23 774$ pour la saison 2020. Par ailleurs, des poteaux et des filets protecteurs seront installés sur ces mêmes terrains dans le but d’augmenter la sécurité et d’éviter le dispersement des balles et ballons. L’installation de 9 poteaux et 8 filets débutera cet été pour se terminer en 2021.

Habitations

En vue d’apporter des solutions à certaines problématiques observées dans les dernières années, deux avis de motion ont été donnés afin d’apporter des ajustements et modifications aux normes établies en matière d’habitation multifamiliale. Dans un premier temps, la Ville désire ajuster le nombre de cases de stationnement allouées pour chaque logement. La norme actuellement en vigueur prévoyait entre une case et une case et demie pour chaque logement. « On va faire en sorte qu’il y ait deux cases par logement pour tous les immeubles en location du territoire », a annoncé M. Massé.

 

Dans un deuxième temps, on modifie la superficie minimale requise pour la construction d’habitations multifamiliales de sept logements et plus. Le ratio minimal jusqu’ici exigé de 75 mètres carrés par logement donnait lieu à certaines problématiques telles que le manque d’espace pour le stationnement et l’absence d’espace vert sur le terrain de l’immeuble. Une norme minimale de 1000 mètres carrés sera dorénavant applicable pour les constructions de plus de sept logements.

En bref

Dans le cadre du Programme Emplois d’été Canada 2020 du gouvernement du Canada, la Ville de Saint-Lin-Laurentides déposera une demande afin d’obtenir des subventions pour 15 jeunes travailleurs pour la prochaine saison estivale.

 

La contribution financière annuelle de la Ville au Service d’Entraide Saint-Lin-Laurentides au montant de 40 000$ sera versée afin de soutenir la mission de l’organisme.

 

Le mandat d’assistance technique en matière d’urbanisme pour l’année 2020 a été confié à l’entreprise BC2 pour la somme de 39 091$

 

Le contrat d’étude géotechnique en vue du projet d’agrandissement de l’usine d’épuration des eaux usées a quant à lui été octroyé à Solmatech pour le montant de 19 750$.   

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média