Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

22 janvier 2020

Marie-Christine Gaudreau - mcgaudreau@lexismedia.ca

Sa maison saccagée : La locataire expulsée

Le cauchemar de tout propriétaire

Nathalie Duchesne

©Photo Marie-Christine Gaudreau

Les locataires ont littéralement détruit la demeure qui avait été fraîchement rénovée avant de leur être confiée.

LOCATION. Moins d’un an après avoir loué sa résidence de Saint-Calixte à Geneviève Thibault Lanthier et Steve Leblanc, Nathalie Duchesne se retrouve prisonnière d’un affreux cauchemar alors que les occupants ont entièrement saccagé la maison qu’ils louaient sur la rue Sylvain et refusent de quitter les lieux.

Murs, plafonds et planchers ont été arrachés. Des fils électriques sont dénudés, arrachés. La plomberie est déconnectée par endroit. L’eau coule dans la résidence, des seaux recueillent les fuites ici et là. En plus des matériaux qui jonchent le sol un peu partout, les objets s’amassent dans tous les coins. On peine à circuler dans la maison.  La demeure est en piteux état. Certains murs de soutien ont même été retirés. Les propriétaires craignent le pire. Les risques d’effondrement ou encore d’incendie planent au-dessus d’eux. Depuis qu’ils ont pris connaissance de l’ampleur des dégâts infligés à leur maison en novembre dernier, Nathalie Duchesne et son conjoint tentent par tous les moyens de faire sortir les locataires afin de sauver ce qu’il reste de leur demeure.

 

Si elle estimait déjà les dommages à plus de 100 000$ après sa première visite des lieux, elle constate avec tristesse que la situation se soit encore dégradée depuis le début des démarches pour expulser les locataires.

Maison saccagée Saint-Calixte

©Photo Marie-Christine Gaudreau

Murs, planchers et plafonds ont été arrachés un peu partout dans la maison.

Récidive

La locataire, Geneviève Thibault Lanthier, n’en serait pas à ses premiers déboires avec la régie du logement. Le même type de scénario se serait produit dans le passé dans une résidence louée à Sainte-Julienne. Au moment de conclure la location, Mme Duchesne n’en savait rien. « Ils avaient un endosseur. Un entrepreneur. Nous avons fait des vérifications à son sujet et il n’y avait rien à signaler », raconte Mme Duchesne. Bien qu’elle était consciente que Geneviève et son conjoint avaient peu de moyens financiers, la présence d’un endosseur lui a donné confiance. De plus, M. Leblanc prétendait être sur le point de recevoir une importante indemnisation de la SAAQ qu’il entendait investir sur la maison de Mme Duchesne afin de l’acheter.

 

C’est seulement quelques mois plus tard que les paiements du loyer commencent à entrer au compte-goutte. Les problèmes ne font que commencer. Affolés par l’insalubrité des lieux et la crainte que leur résidence soit complètement détruite, les propriétaires frappent à toutes les portes pour tenter de faire sortir les locataires. « Nous nous sommes adressés à la municipalité et aux pompiers afin qu’ils constatent la dangerosité des lieux. Ils n’ont rien pu faire pour nous aider », partage Nathalie Duchesne. Elle décide donc de se tourner vers les médias en décembre pour dénoncer la situation, avant de s’adresser à la régie du logement.

Maison saccagée Saint-Calixte

©Photo Marie-Christine Gaudreau

Mme Duchesne a dû faire appel à un huissier et à la Sûreté du Québec le matin du 21 janvier afin d'expulser la locataire qui s'y trouvait toujours malgré l'avis d'éviction qui lui allouait cinq jours pour avoir quitté les lieux.

Expulsion

Après avoir entendu la cause en janvier, un juge ordonne finalement l’expulsion de Geneviève Thibault Lanthier et de son conjoint le 15 janvier dernier. Les locataires bénéficiaient alors d’un délai de cinq jours pour quitter les lieux. Faute d’obtempérer au jugement, l’éviction forcée par les propriétaires devait avoir lieu le 21 janvier.

 

Mardi matin, Mme Thibault Lanthier se trouvait toujours à l’intérieur de la résidence. Il aura finalement fallu l’intervention d’un huissier et d’agents de la Sûreté du Québec afin d’escorter la locataire hors de la maison. Des intervenantes sociales du CISSS de Lanaudière se sont rendues sur place et la locataire aurait été prise en charge.

 

Pour Nathalie Duchesne, bien qu’elle ait pu reprendre possession de sa maison, le cauchemar n’est pas terminé. « Ce n’est pas la fin, c’est le début », constate-t-elle, debout au milieu des décombres. Il ne reste plus rien de la maison fraîchement rénovée qu’elle avait confié aux locataires en mars dernier.

 

De nombreux bénévoles se sont activés dès le départ de la locataire afin de vider la résidence. Un bon samaritain du nom de Mathieu Blais a offert de son temps à Mme Duchesne. Son équipe et lui se sont présentés avec un camion cube afin de faire des voyages entre la maison et l’écocentre municipal. Les services d’un inspecteur ont également été retenus. Après une visite des lieux, le verdict est tombé. « Il n’y a rien à faire avec la maison, c’est une perte totale », confirme Nathalie Duchesne. Celle qui entendait rendre la maison sécuritaire pour ensuite la vendre à perte devra plutôt se résigner à démolir ce qu’il en reste et à nettoyer le terrain avant de pouvoir en disposer. La propriétaire estime les coûts à 10 000$. Une somme dont elle ne dispose pas, soutient-elle.

 

Complètement atterrée par cette histoire trop effroyable pour être réelle, Nathalie Duchesne s’estime néanmoins choyée de l’aide qu’elle reçoit. Pour lui apporter du soutien, des proches de Nathalie ont lancé une campagne Go Fund Me dans le but d’amasser des fonds pour l’aider à couvrir les frais engendrés par cette histoire. Pour lui offrir un coup de main : https://www.gofundme.com/f/aidons-nathalie-duchesne-a-reparer-sa-maison

©Photo Marie-Christine Gaudreau

©Photo Marie-Christine Gaudreau

©Photo Marie-Christine Gaudreau

©Photo Marie-Christine Gaudreau

©Photo Marie-Christine Gaudreau

©Photo Marie-Christine Gaudreau

©Photo Marie-Christine Gaudreau

©Photo Marie-Christine Gaudreau

©Photo Marie-Christine Gaudreau

©Photo Marie-Christine Gaudreau

©Photo Marie-Christine Gaudreau

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média