Carrières dans votre région Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com Guide resto

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

10 janvier 2020

Marie-Christine Gaudreau - mcgaudreau@lexismedia.ca

Rétrospective : Les événements marquants de décembre

La santé en cadeau pour Arthur

Arthur Francoeur

©Photo archives

Arthur a reçu les donneurs le 23 décembre dernier au Club de l’âge D’Or de Saint-Calixte.

Arthur Francoeur souffre d’un déficit immunitaire commun variable. Son taux d’anticorps dans le sang se situe à la baisse par rapport aux valeurs normales, de sorte que le garçon de 10 ans enchaîne les infections, bien souvent avec détresse respiratoire, tout au long de l’année. Pour prendre le dessus, Arthur doit recevoir des transfusions de plasma toutes les semaines.

Alors que les réserves de sang peinent à se remplir chez Héma-Québec, le besoin en termes de transfusion de plasma demeure bien réel. Ce produit de sang qui renferme une multitude d’anticorps constitue une denrée précieuse pour toutes les personnes présentant un déficit immunitaire, ainsi que pour les personnes immunosupprimées par des traitements pour vaincre différentes maladies.

 

Ainsi, le 23 décembre dernier, Arthur et sa famille se trouvaient dans les locaux du Club de l’âge d’Or de Saint-Calixte, au 5960, rue Larivière, pour accueillir des donneurs et échanger avec eux. Au total, 68 donneurs ont répondu à l'appel. 

 

Le nouveau schéma d’aménagement ne fait pas l’unanimité

Schéma d'aménagement

©Photo gracieuseté

Pierre La Salle a tenu à clarifier certains points à la suite des sorties médiatiques en lien avec l’adoption du nouveau schéma d’aménagement de la MRC de Montcalm.

La Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) et la Table des préfets et élus de la Couronne Nord faisaient récemment une sortie médiatique, affirmant juger déraisonnable un avis émis par le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation favorable au schéma d’aménagement et de développement révisé de la MRC de Montcalm. Une résolution a été adoptée par le comité exécutif du CMM le 5 décembre afin de demander à la ministre Andrée Laforest de remédier à la situation problématique.

 

Le préfet de la MRC de Montcalm, Pierre La Salle, qui a pris connaissance de la nouvelle, et notamment des réactions des élus de la MRC des Moulins, dans les médias, a tôt fait de réagir. Pas question de se faire dicter son développement, a-t-il scandé. Il défend la MRC d’avoir mené les démarches dans les règles pour en arriver à l’approbation du Ministère des Affaires municipales et de l’Habitation le 4 novembre dernier. Approbation qui est venue au bout de sept années de travail de la part de quatre préfets successifs.

 

Flora, l’étoile spiritoise des sports de combat

Flora

©Photo archives

Ces trophées ne représentent qu’une partie des honneurs remportés par Flora.

À peine âgée de 11 ans, Flora Marie Mezzarobba cumule les honneurs en termes de sport de combat. Son plus récent accomplissement en 2019 n’étant rien de moins qu’une participation remarquée aux Championnats mondiaux d’arts martiaux de la WKC au début du mois de novembre. La jeune fille de Saint-Esprit est repartie notamment avec le titre de vice-championne mondiale en kickboxing.

 

Partout où elle passe, Flora épate. Elle fait tourner les têtes par sa fougue et son talent qui ne semblent pas avoir de limite. En vérité, la jeune athlète cumule tellement de trophées et de médailles que l’espace manque pour les exposer. Depuis 2017, elle ajoute à sa collection des prix de plus en plus prestigieux dont le titre de championne canadienne light contact kickboxing et vice-championne canadienne en point fight de la WKU. En 2018, elle se rend au AKA Warriors CUP où elle remporte le titre de championne en pointfight, kickboxing et superclash.

 

Plus de 43 000$ pour les familles dans le besoin

Guignolée Saint-Lin

©Photo gracieuseté - Facebook Ville de Saint-Lin-Laurentides

Plusieurs bénévoles ont affronté le froid pour recueillir les dons des passants en quatre points d’un bout à l’autre de la ville.

La Grande Guignolée de la Ville de Saint-Lin-Laurentides au profit du Service d’Entraide a battu son plein les 30 novembre et 1er décembre dernier, permettant à l’organisme d’amasser plus de 43 000$ en dons pour garnir les paniers de Noël de 250 familles saint-linoises.  

Samedi et dimanche, le compteur n’a cessé de grimper alors que de nombreux bénévoles ont affronté le froid pour recueillir les dons des passants en quatre principaux points d’achalandage de la Ville. Une équipe a également accueilli les citoyens à l’hôtel de ville pour recevoir les dons en argent et les denrées non périssables.  

Plus de 33 000$ ont été amassés durant ces deux journées, auxquels on ajoute les quelque 10 000$ récoltés par Junior Tremblay à l'occasion de son 12h de vélo à Station-service Tremblay. En plus de procurer des paniers de Noël pour rendre plus douce la période des fêtes à 250 ménages de la Ville, le Service d’Entraide vient en aide à tout autant de familles inscrites pour l’aide alimentaire hebdomadaire tout au long de l’année.    

 « Merci à tous nos bénévoles et donateurs, sans lesquels nous n'y serions pas arrivés. Une fois de plus, c'est ensemble que nous avons fait la différence. Ce soir, encore une fois, je suis plus que fier d'être votre maire », a déclaré le maire de Saint-Lin-Laurentides, Patrick Massé, sur les réseaux sociaux.  

 

Québec octroie plus d’argent aux organismes 

Proche aidant

©Depositphotos - L'Express Montcalm

Cette annonce représente un rehaussement de plusieurs milliers de dollars à l’aide financière accordée à onze organismes du territoire.

Onze organismes communautaires de la MRC de Montcalm se partageront un peu plus de 131 000$ en aide supplémentaire à leurs activités. Le député de Rousseau, Louis-Charles Thouin, s’est réjoui de l’octroi de cette bonification dans la cadre du Programme de soutien aux organismes (PSOC) qui profitera aux citoyens de Rousseau.  

Le dévoilement de la somme allouée à la circonscription de Rousseau fait suite à l’annonce du ministre responsable de la région de Lanaudière, Pierre Fitzgibbon, au nom de la ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann, le 20 septembre dernier, voulant que la région de Lanaudière bénéficie de 2 M$ en fonds supplémentaires.  

S’appuyant sur les balises régionales du PSOC, ce rehaussement permettra de répondre aux besoins prioritaires identifiés régionalement, en augmentant la capacité des organismes à faire face notamment aux demandes croissantes ou aux défis particuliers. 

 

Leçon de vie en plein cœur du désert

Les Capitaines Trophée Roses des Sables

©Photo gracieuseté

Vanessa Cloutier St-Denis et Maryse Vaillancourt sont parties à la conquête du désert pour faire la différence dans la vie des enfants sud-marocains.

Maryse Vaillancourt et Vanessa Cloutier St-Denis peuvent dire mission accomplie. Du 15 au 27 octobre derniers, elles ont sillonné le désert du Maroc pour faire une différence dans la vie des enfants des villages désertiques marocains et de leur famille. Ensemble, elles étaient Les Capitaines du défi Trophée Roses des Sables 2019. En plus du sentiment d’avoir vécu l’un des moments les plus intenses de leur vie, les coéquipières en retirent une importante leçon de vie. Elles racontent leur expérience à L'Express Montcalm. 

Confrontées à la misère éloquente de nombreuses familles vivant isolées en plein cœur du désert, Maryse et Vanessa affirment toutes deux avoir ressenti une prise de conscience sur la chance que nous avons de vivre au Québec. « Oui, il y a de la misère partout, mais je pense que ça ne pourra jamais équivaloir à ce qu’ils vivent », mentionne Vanessa Cloutier St-Denis. À l’extérieur du village pris en charge d’Haroun, les comparses se sont étonnées de croiser sur leur route de jeunes enfants pieds nus dans le désert à des distances impressionnantes de ce qui devait leur faire office de maison.

Depuis sa fondation, le Trophée Roses des Sables soutient l’Association Enfants du Désert qui vise à donner accès à l’éducation aux enfants du sud du Maroc et du nord de l’Argentine, en plus de contribuer à renflouer les coffres de plusieurs autres organismes du Québec et de l'Europe. Tout au long de leur périple, Vanessa et Maryse ont dû s’orienter à travers le sable chaud et les dunes du Maroc pour compléter le parcours en demeurant le plus près possible du kilométrage prescrit pour chaque étape. À travers les étapes qu'elles ont dû traverser lors de ce périple hors du commun, les coéquipières auront vu se confirmer la force de leur amitié de longue date. Au classement général, les participantes de l’équipage 523 terminent la course au 55e rang sur un total de 146 équipes.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média