Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

05 janvier 2020

Marie-Christine Gaudreau - mcgaudreau@lexismedia.ca

Rétrospective : Les événements marquants de juillet

Une tornade balaie le Rang du Ruisseau des Anges

Tornade Saint-Roch

©Photo archives

Des poteaux électriques ont été arrachés par la tornade et des bâtiments agricoles ont été complètement démolis.

Le 11 juillet, une violente tempête s‘abattait sur la municipalité de Saint-Roch-de-l’Achigan. De fortes rafales et une pluie torrentielle se sont déchainées aux environs de 18h30. Au lendemain des événements, Environnement Canada confirmait qu’une tornade de catégorie EF-1 avait balayé le Rang du Ruisseau des Anges.

« Une tornade de catégorie EF-1 se caractérise par des vents soufflant à une vitesse entre 135 et 175 km à l’heure », avait rapporté Alexandre Parent, météorologue à Environnement Canada. Une équipe s’est rendue sur les lieux où les dommages les plus importants ont été rapportés, confirmant le passage du phénomène météorologique. Des dommages importants sur une distance d’au moins trois kilomètres et sur une largeur de 200 à 300 mètres ont été observés. Plusieurs arbres et poteaux électriques ont été arrachés, des toitures de résidences endommagées, des roulottes soulevées et des bâtiments agricoles détruits par la tempête. Quelques centaines de résidences ont été privées de courant à la suite du passage de la tornade.

 

Fermeture complète de la route 339 à Saint-Roch-Ouest

Travaux à L'Assomption

©Photo archives - L'Express Montcalm

La fermeture complète d’une portion de la route 339 à Saint-Roch-Ouest a été en vigueur pour une période approximative de 7 semaines.

À partir du 25 juin et pour toute la période estivale, la route 339 à Saint-Roch-Ouest a été complètement fermée à la circulation entre la route 125 (route Saint-Philippe) et la bretelle d’accès à l’autoroute 25 Nord pour permettre le remplacement d’un ponceau.

Cette fermeture s’inscrit dans le cadre du projet de remplacement de ponceaux dans les bretelles de l’autoroute 25. Ce chantier mis en branle le 13 mai dernier engendre la fermeture de la bretelle d’accès à l’autoroute 25 sud en provenance de la route 339 au kilomètre 44 et de la bretelle de sortie du kilomètre 44 en provenance de l’autoroute 25 Sud. Des itinéraires de détours ont été mis en place par le ministère des Transports.

Ce chantier constituait la dernière phase des travaux de remplacement de ponceaux qui ont débuté en 2017. Le projet s’inscrivait dans la liste des investissements routiers 2019-2021 de la région de Lanaudière.

 

Un zoo ouvre ses portes à Saint-Calixte

Familizoo Complexe Atlantide

©Photo archives

L’amour qui règne entre le personnel et les animaux qu’il héberge se voit au premier coup d’œil.

En juillet, avait lieu l’inauguration officielle du tout premier zoo à voir le jour dans la MRC de Montcalm.  Le Familizoo accueille les visiteurs au Complexe Atlantide à Saint-Calixte. Par cet ajout, les copropriétaires Tommy Gagnon et Alain Turcotte ont investi près de 3 M$ dans l’industrie touristique de la région et portent à près de 300 le nombre d’emplois générés par l’exploitation du Complexe, dont 200 sont occupés par de jeunes étudiants de la MRC de Montcalm.

 

Au-delà du divertissement, Tommy Gagnon désirait offrir un lieu d’apprentissage aux familles qui visitent le Familizoo. Inspiré par ses amis, propriétaires du Miller Zoo en Beauce, M. Gagnon se fait une mission de sauver les animaux mal-aimés qui ne trouvent pas refuge ailleurs. Les sentiers du parc amènent les visiteurs à la rencontre d’un dromadaire souffrant d’allergies et de lions blancs atteints de strabisme, par exemple. Des renards roux issus d’une usine à fourrure et des lynx eurasiens destinés à l’euthanasie par manque de place dans leur ancien zoo ont également élu domicile au zoo de Saint-Calixte.

 

Une grande dame s’éteint

Fernande Desmarais Richard

©Photo archives

Fernande Desmarais Richard s’est éteinte le 11 juillet à l’âge de 98 ans et 3 mois.

À l’âge de 98 ans et 3 mois, une grande dame qui a marqué la vie communautaire de Saint-Liguori s’est éteinte. Fernande Desmarais Richard, épouse de feu Louis Richard, a rendu l’âme le 11 juillet dernier au CHSLD Armand Marchand, à Saint-Liguori. Elle laisse derrière elle le souvenir d’une femme d’exception, présente pour sa communauté.

C’est à l’âge de 11 ans que Fernande Desmarais Richard arrive à Saint-Liguori, municipalité qu’elle adopte pour le reste de sa vie. En plus de ses occupations professionnelles, Mme Desmarais Richard a eu dix enfants. L’éducation et la pratique sportive occupaient une grande place et étaient très valorisées chez les Desmarais Richard. Socialement, elle a donné de son temps à l'Union Catholique des Femmes Rurales, aujourd’hui AFEAS, au Cercle Lacordaire, au comité du Patrimoine, à la bibliothèque de l’école et à la Société Historique de Joliette. Elle fut présidente des festivités entourant le 125e de Saint-Liguori. Même une fois le cap des 80 ans franchi, elle a continué de participer à la vie communautaire liguorienne avec enthousiasme et générosité.

Dotée d’une mémoire sans pareil, Fernande Desmarais Richard était connue pour ne jamais oublier, que ce soient les anniversaires ou l’histoire municipale. Elle avait d’ailleurs fait sienne la devise du Québec, « Je me souviens ». Mme Desmarais Richard aura, sans contredit, marqué l’histoire de la municipalité de Saint-Liguori. Son départ laisse un grand vide pour sa famille et tous ceux qui ont eu la chance de la côtoyer.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média