Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

03 janvier 2020

Marie-Christine Gaudreau - mcgaudreau@lexismedia.ca

Rétrospective : Les événements marquants de mai

Montcalm mise sur la réussite éducative

Grappe éducative annonce

©Photo archives

Les représentants de la MRC de Montcalm et le CJE du secteur s’unissent avec les partenaires du milieu pour assurer la réussite éducative des jeunes.

La MRC de Montcalm garde la réussite éducative en tête de ses priorités depuis les dernières années. Dans cette visée, elle annonçait récemment l’octroi d’une importante subvention au Carrefour jeunesse-emploi de Montcalm pour le déploiement du Projet de Grappe éducative Montcalm.

Ce sont 300 000$ qui seront injectés dans le projet, permettant ainsi l’embauche d’une personne-ressource qui aura le mandat de mettre de l’avant des actions innovantes en matière de qualification des jeunes, et ce, en collaboration avec les différents intervenants du milieu.

Avec cette subvention, la MRC aura investi plus de 700 000$ en quatre ans pour la réussite éducative dans Montcalm.

 

L’homme d’affaires Martin Perreault ouvre la porte au marché local 

Pelleté de terre nouveaux commerces Saint-Jacques

©Photo archives

L'homme d'affaires Martin Perreault procédait à une première pelletée de terre en mai dernier.

La municipalité de Saint-Jacques poursuit son essor économique avec l’implantation de trois nouveaux commerces sur la rue Marcel-Lépine. L’homme d’affaires Martin Perreault a décidé d’investir en misant sur l’offre de destinations locales pour les Jacobins et l’ensemble de Montcalmois.

Déjà en construction, les gens d’affaires officialisaient la pelletée de terre de la toute nouvelle bâtisse située à Saint-Jacques le 15 mai dernier. L’établissement devait ouvrir ses portes cet automne au 38 rue Marcel-Lépine. Avec une superficie de 13 000 pieds carrés, l’investissement de 3,5 millions de dollars créera 20 nouveaux emplois dans la municipalité. Par cette initiative d’affaires, Martin Perreault tend à répondre à la demande des citoyens, soit de créer des lieux de rassemblement pour la population. Au sein du même bâtiment commercial, on retrouvera un restaurant Le JéClo lancé par Martin Perreault, une microbrasserie L’Apothicaire et un centre d’entraînement.

 

Neuf nouvelles classes de maternelle 4 ans sur le territoire

Maternelles 4 ans

©Photo depositphotos

Le député de Rousseau Louis-Charles Thouin a annoncé au président de la Commission scolaire des Samares Michel Forget l’octroi de neuf nouvelles classes de maternelle 4 ans pour l’année scolaire 2019-2020.

En mai, le député de Rousseau, Louis-Charles Thouin, confirmait l’ajout de neuf nouvelles classes de maternelle 4 ans dans la Commission scolaire des Samares (CSS) dès septembre 2019. Avec cet ajout, le nombre total de classes de maternelle 4 ans disponibles pour les parents et leurs enfants à la CSS était porté à dix-huit.

M. Thouin a eu le plaisir d’en faire l’annonce officielle au président de la CSS, Michel Forget. Le dénouement de ce dossier est le fruit de plusieurs représentations du député auprès de son collègue ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, Jean-François Roberge. Rappelons que les nouvelles classes réclamées avaient initialement été refusées à la CSS. Elles ont finalement été octroyées en avril.

En février dernier, le ministre a déposé un projet de loi visant à rendre possible le déploiement du réseau des maternelles 4 ans partout au Québec. Le gouvernement du Québec s’est engagé à donner l’accès à la maternelle 4 ans à tous les enfants du Québec d’ici cinq ans.

 

La crue des eaux secoue Montcalm

inondations Saint-Calixte

©Photo archives

Après plusieurs jours sombres à Saint-Calixte, la situation a graduellement repris son cours normal.

La crue des eaux printanière et les précipitations abondantes connues à la fin du mois d’avril ont affecté le secteur, alors que plusieurs cours d’eau sont sortis de leur lit, notamment à Saint-Calixte, Sainte-Julienne et Saint-Lin-Laurentides.

 

Les services de sécurité incendie locaux ont été à pieds d’œuvre durant plusieurs jours afin d’assurer la sécurité des résidents et de mener les interventions nécessaires jusqu’au rétablissement de la situation. À Sainte-Julienne, le débordement de la rivière Ouareau avait causé l’inondation de quelques résidences. À Saint-Calixte, c’est la rivière Beauport qui est sortie de son lit affectant de nombreuses résidences des secteurs Val-des-Bois et Lac-des-Artistes. Une évacuation avait été nécessaire. À Saint-Lin-Laurentides, certains tronçons de route avaient été totalement immergés par les eaux au plus fort de la crue.

 

La caserne 20 de Saint-Esprit fait peau neuve

Caserne 20 Saint-Esprit

©Photo archives

Les membres du SSI Montcalm et les élus ont ouvert les portes de la caserne aux citoyens le temps d’un après-midi pour célébrer la fin des travaux.

Le 19 avril dernier, le Service de sécurité incendie (SSI) de la MRC de Montcalm inaugurait la nouvelle caserne 20 de Saint-Esprit. Dotée du service de garde interne de 7 jours depuis un an, d’importantes rénovations devenaient essentielles à la caserne située au 18, rue Principale. Les membres du SSI Montcalm et les élus ont ouvert les portes de la caserne aux citoyens le temps d’un après-midi pour célébrer la fin des travaux.

Représentant un investissement de 160 000$, les rénovations de la nouvelle caserne comprennent plusieurs améliorations telles que l’installation d’un capteur de CO², l’ajout d’un échangeur d’air et d’un nouveau système de chauffage, l’aménagement de bureaux administratifs et l’ajout de téléviseurs pour diffuser des formations et des messages à l’attention des pompiers. Dans le cadre de la garde permanente, un officier et trois pompiers sont présents en tout temps à la caserne.

 

Une designer saint-linoise fait le tapis rouge du Gala Artis

Boutique Mariclod

©Photo archives

Les robes d’Anick Dumontet et Sophie Prégent ont été exposées dans la vitrine de Boutique Mariclod.

Peut-être avez-vous remarqué Anick Dumontet et Sophie Prégent défiler dans leur jolie robe sur le tapis rouge du Gala Artis 2019 le 12 mai dernier. Toutes deux portaient fièrement des créations signées Boutique Mariclod. Si ce nom vous dit quelque chose, c’est probablement parce que vous avez déjà remarqué ce magasin qui a pignon sur rue à Saint-Lin-Laurentides depuis 2006.

Spécialisée dans la conception de robe de mariée, de bal et de gala sur mesure, Marie-Claude Poulin a rapidement a fait ses marques. Au-delà de la réalisation professionnelle, dans un geste de générosité, la créatrice avait mis aux enchères les robes généreusement rapportées par les vedettes après le gala. De cette initiative, 650$ ont été remis à l’organisme « La rue des femmes », sélectionné par Anick Dumontet et 1100$ à l’organisme « À pas de géants », choisi par Sophie Prégent.

 

Quand réussite scolaire et soins de fin de vie s’allient

Challenge Dany Dubé

©Photo archives

Claudette Dion, porte-parole de la Maison Adhémar-Dion accompagnée de Dany Dubé, porte-parole du premier Challenge Dany Dubé.

Du 17 au 19 mai était présentée la toute première édition du Challenge Dany Dubé au Complexe JC Perreault de Saint-Roch-de-L’Achigan. Le tournoi de hockey balle présenté par La Petite Bretonne avait pour but de supporter les causes soutenues par la Maison Adhémar-Dion et la Fondation des Amis d’Ulysse, soient les soins de fin de vie et la réussite scolaire.

 

Tout au long de la fin de semaine, les équipes provenant de différentes écoles de la région dont le Collège Esther-Blondin, ainsi que trois équipes issues des programmes éducatifs d’Ulysse Académie ont disputé des parties de hockey balle afin de tenter de remporter l’une des cinq bourses de 1000$ pour leur institution. Ces bourses financeraient le développement d’activités visant à contrer le décrochage scolaire.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média