Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

20 décembre 2019

Collaboration spéciale - contact@lexismedia.ca

6 métiers du médicament très porteurs au Québec

Travail

Pilule Médicament

©Photo pixabay.com

Le secteur du médicament est vaste : de la recherche à la vente en passant par la fabrication et le contrôle qualité, de nombreux métiers sont concernés et il manque de la main d’œuvre. En voici quelques-uns d’entre eux.

1. Assistant technique en pharmacie

C’est l’un des métiers les plus en demande actuellement. Spécialiste de la préparation d’ordonnances, les employeurs actuellement en pénurie de personnels sont les pharmacies communautaires et les hôpitaux. Il suffit donc de postuler à un emploi pharmaceutique sur des sites et plateformes spécialisés pour trouver rapidement du travail.

2. Pharmacien

Il en manquerait quelques centaines dans le pays en tant que salariés de pharmacie communautaire, particulièrement dans les Laurentides, la Montégérie, au Québec, Lanaudière ou dans l’Ouatais. Là encore des offres d’emplois de remplaçants ou à durée indéterminée sont disponibles sur les plateformes spécialisées. Il faut savoir que le taux de placement est de 95% depuis les 5 dernières années et les salaires sont plutôt attractifs.

3. Représentant médical

C’est la personne qui vend les médicaments aux médecins et aux pharmaciens. Les laboratoires pharmaceutiques leur font un pont d’or tant la pénurie est grande. Les salaires peuvent atteindre 120 000 dollars par an sans compter les avantages. Une formation dans la vente et le goût de la vulgarisation sont nécessaires, mais il faut avoir aussi des compétences scientifiques, réglementaires et marketing.

4. Technicien de production pharmaceutique

Les débouchés sont nombreux : industrie pharmaceutique, cosmétique, fabrication de produits de santé naturelle ou de produits chimiques utilisés comme matière première. Le technicien peut occuper différents postes : opérateur à la fabrication ou au conditionnement, inspecteur qualité, échantillonneur, rédacteur technique ou technicien qui valident les procédés. Le métier est récent et le taux de placement est de 83%.

5. Ingénieur chimiste

Les ingénieurs chimistes sont surtout demandés dans le secteur de la recherche et du développement, mais on les retrouve aussi à la production, à l’entreposage des matières réglementées (opiacées, morphine, dérivés de cannabis) ou dans le secteur technico-commercial. Les perspectives d’avenir sont prometteuses dans ce domaine.

6. Pharmacoéconomiste

Ce professionnel joue un rôle important dans l’industrie pharmaceutique : c’est lui qui évalue le prix d’une thérapie, mais aussi le rapport efficacité/coût d’un nouveau médicament. Il estime aussi le coût pour les régimes d’assurances complémentaires et l’assurance maladie qui remboursent les médicaments. Dans ce sens, ils sont amenés à travailler aussi pour les régimes d’assurance.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média