Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

22 novembre 2019

Marie-Christine Gaudreau - mcgaudreau@lexismedia.ca

Deux nouvelles bannières géantes intègrent le paysage achiganois

Coalition S.R.A.

Bannière aérodrome SRA

©Photo gracieuseté

La Coalition S.R.A. interpelle le gouvernement Trudeau afin qu’un terme définitif soit mis au projet d’Aérodrome SRA.

AÉRODROME. Au matin du 21 novembre, les automobilistes qui empruntent l’autoroute 25 à la hauteur de Saint-Roch-de-l’Achigan ont pu apercevoir deux nouvelles bannières géantes installées par la coalition des citoyens engagés contre le projet d’aérodrome sur son territoire. Après avoir appris le retour à la charge des promoteurs, la Coalition S.R.A. a tenu à rappeler au gouvernement Trudeau le rejet massif du projet de la part des citoyens, de la municipalité et des élus locaux.

Le groupe a cette fois-ci opté pour deux messages sans équivoque quant à la non-acceptabilité sociale du projet d’aérodrome. « M. Trudeau, gouverner pour 4% serait gênant » et « M. Trudeau, 96%, c’est clairement NON » apparaissent en grandes lettres sur des bannières de 8 pieds de haut par 25 pieds de large. 

 

« Les promoteurs ont acheté un terrain sans aucune garantie légale quant à la faisabilité de leur projet d’aéroport et sans jamais avoir mesuré l’intérêt public préalable. Ils tentent maintenant de faire porter le poids de leur irresponsabilité sur le dos des citoyens et essaient de leur rentrer dans la gorge cet aéroport dont personne ne veut. Cette véritable agression du territoire a des allures de harcèlement. Le cirque a assez duré. Nous demandons au gouvernement fédéral de mettre un terme définitif au projet pour que ces façons de faire honteuses ne deviennent jamais un exemple à suivre pour l’industrie de l’aviation » a déclaré le porte-parole de la coalition citoyenne par voie de communiqué.

 

La coalition citoyenne s’insurge de cette nouvelle offensive des promoteurs deux mois à peine après le refus référendaire à 96% et l’arrêté ministériel, et qualifie le geste d’insultant. Après la reconduite du ministre des Transports Marc Garneau dans ses fonctions, la Coalition S.R.A. demande au gouvernement fédéral de rester cohérent quant aux lacunes de consultation et à l’absence d’intérêt public mentionnées noir sur blanc dans l’avis ministériel du 30 août dernier.

Bannière aérodrome SRA

©Photo gracieuseté

La coalition citoyenne s’insurge de cette nouvelle offensive des promoteurs deux mois à peine après le refus référendaire et l'avis ministériel négatif.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média