Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élections fédérales 2019

Retour

18 octobre 2019

Marie-Christine Gaudreau - mcgaudreau@lexismedia.ca

Vent de renouveau au Bloc Québecois

Luc Thériault revient sur sa campagne dans Montcalm

Luc Thériault

©Photo gracieuseté

Luc Thériault est confiant et satisfait de l’accueil des citoyens de la circonscription de Montcalm. Il ne ménagera toutefois aucun effort jusqu’au jour J pour acquérir la confiance des Montcalmois.

POLITIQUE. Le député sortant et candidat aux élections fédérales pour le Bloc Québécois dans la circonscription de Montcalm, Luc Thériault, fait le point sur la campagne menée dans les dernières semaines. Il se réjouit du vent de fraîcheur dont profite son parti cet automne et il est déterminé plus que jamais à redorer l’image du Bloc et à prouver aux Québécois qu’ils ont eu raison de lui faire confiance.

Au cours des dernières semaines, M. Thériault a donc sillonné le comté pour aller à la rencontre des gens. Porte-à-porte, visite dans les lieux publics, participation à des événements, il n’a pas manqué une occasion de discuter avec les citoyens. « Je m’étais fixé comme objectif de serrer 300 à 400 mains par jour », a-t-il partagé.

 

Ce fut bien sûr l’occasion pour lui d’échanger à propos des inquiétudes des citoyens et des propositions du Bloc Québécois. Parmi les grands enjeux menés de front, Luc Thériault souligne la protection de la gestion de l’offre. « C’est un enjeu qui préoccupe beaucoup les gens de l’UPA et on demeure à l’affût de toute brèche », précise-t-il. Dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre, M. Thériault entend poursuivre ses efforts pour alléger la bureaucratie entourant les travailleurs saisonniers qui reviennent année après année pour la saison des récoltes.

 

Environnement

L’environnement constitue un autre des points chauds de la campagne. Le député sortant de Montcalm circule d’ailleurs en voiture électrique depuis le début de la campagne. « Je tenais à concrétiser un exemple de petits gestes concrets au quotidien », partage-t-il. La plateforme électorale du Bloc Québécois prévoit des mesures pour rendre plus accessible l’achat d’une voiture électrique.

 

Sur le compte de l’environnement, le principe de pollueur-payeur de la péréquation verte représente aux yeux du parti la clé pour promouvoir une économie plus verte. « Nous avons tout ce qu’il faut pour être des chefs de file mondiaux et exporter notre savoir-faire. Nous sommes prêts à prendre le virage vert », défend M. Thériault.  

 

À d’autres égards, le Bloc Québécois poursuit ses efforts pour alléger le fardeau fiscal des aînés et rétablir leur pouvoir d’achat. Il s’engage également à s’opposer à toute utilisation des fonds fédéraux pour contester la loi 21. Luc Thériault continuera ses représentations afin de mettre à jour la loi fédérale sur les infrastructures et éviter d’autres déboires comme ceux qu’ont connus les résidents de Saint-Roch-de-l’Achigan cet été.

 

Alors que le Bloc Québécois connaît une remontée dans les sondages, le parti fonde beaucoup d’espoir à obtenir la balance du pouvoir avec un gouvernement minoritaire le 21 octobre prochain. Ce qui serait à son sens une grande victoire pour les Québécois, qui n’aurait plus à endosser les compromis. « Je ressens et partage un grand sentiment d’espoir à l’endroit du Bloc », termine M. Thériault.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média