Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élections fédérales 2019

Retour

16 octobre 2019

Marie-Christine Gaudreau - mcgaudreau@lexismedia.ca

La souveraineté au premier plan

Parti pour l’indépendance du Québec

Drapeau du Québec

©Depositphotos

Marc Labelle argumente sur les bénéfices découlant de la séparation du Québec du reste du Canada.

POLITIQUE. À l’approche de la fin de campagne, le candidat du Parti pour l’indépendance du Québec dans Montcalm, Marc Labelle, partage un argumentaire pour l’indépendance. À son sens, le Québec est progressivement, mais sûrement diminué au sein du Canada. Il importe de son avis de se doter d’un État complet assumant toutes les compétences d’un pays.

« On sait depuis longtemps que toutes les demandes du Québec à l’intérieur du régime fédéral sont condamnées à subir le rejet, au mieux un succès limité, mais surtout provisoire », remarque le candidat. M. Labelle énumère plusieurs avantages à faire du Québec un pays, notamment sur les plans de l’identité, du pouvoir et du développement.

 

Le résultat d’une séparation du reste du Canada permettrait de protéger la langue française et de favoriser l’intégration des immigrants à la majorité francophone. En termes de pouvoir l’État du Québec adopterait toutes ses lois, percevrait tous ses impôts et établirait tous ses traités ou accords internationaux.

 

En ce qui a trait au développement du Québec, toutes les compétences relèvent de l’État du Québec, qui s’articule avec ses 17 régions administratives. L’épargne réalisée par une gouvernance rationnelle correspondant aux besoins réels du peuple permet de diminuer l’impôt des particuliers.

 

Le Parti pour l’indépendance de Québec se targue d’être le premier parti sur la scène fédérale qui fera la fière promotion de l’indépendance avant, pendant et après les élections. Il agira aussi sur la scène provinciale afin d’assurer une vision cohérente et une mise en œuvre efficace de son projet politique.

Michel Blondin

©Photo gracieuseté

Le Parti pour l’indépendance du Québec a été fondé par Michel Blondin. Souverainiste de conviction, il a milité pour l’indépendance au parti Québécois et au Bloc Québécois depuis leurs origines.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média