Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

09 octobre 2019

Marie-Christine Gaudreau - mcgaudreau@lexismedia.ca

Le conseil des commissaires réagit

Projet de loi 40

Commission scolaire des Samares

©Photo gracieuseté

Le conseil des commissaires de la commission scolaire des Samares s’oppose au projet de loi 40 déposé par le gouvernement du Québec.

RÉACTION. Le conseil des commissaires de la Commission scolaire des Samares a réagi au récent dépôt du projet de loi 40 par le gouvernement du Québec. Les élus scolaires s’opposent à ce projet de loi qui vise notamment l’abolition des élections scolaires et la fin de la commission scolaire telle qu’on la connaît présentement.

Cette modification dans l’organisation et la gouvernance scolaire représente un grave recul de la démocratie selon la commission scolaire des Samares. « La démocratie scolaire, telle qu’on la connaît avec les élections scolaires, permet aux Québécois de s’approprier la gouvernance du réseau et de ne pas rapatrier des pouvoirs au ministère », a déclaré le président, Michel Forget, par voie de communiqué. Le conseil des commissaires dénonce cette dévalorisation de la participation citoyenne en retirant un droit de vote acquis à la communauté.

 

Les membres du conseil craignent cette perte significative pour les citoyens. Monsieur Forget est d’avis qu’un commissaire élu connaît mieux les enjeux de son milieu et est, par conséquent, mieux positionné que le gouvernement pour déterminer les objectifs et les cibles d’une administration scolaire.

 

 

 

 

 

 

 

« Un gouvernement ne peut pas prétendre vouloir valoriser la participation citoyenne d’un côté et de l’autre côté, retirer un droit de vote à ces mêmes citoyens.»

-Michel Forget, président commission scolaire des Samares

 

 

 

 

 

 

Michel Forget

©Photo archives - L'Express Montcalm

Le président de la commission scolaire des Samares, Michel Forget, déplore que l'on retire un droit de vote aux citoyens.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média