Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

03 janvier 2019

Renée-Claude Doucet - rcdoucet@lexismedia.ca

Dernier regard sur septembre 2018

Rétrospective de l'année

Sacs de la réussite Montcalm

©Photo Donald Brouillette

Des employées de l’ACFM auxquelles s’ajoutent des bénévoles assurent le succès de la logistique des trois jours de distribution des sacs de la réussite scolaire.

SEPTEMBRE 2018. On remet plus de 220 "sacs de la réussite scolaire" aux élèves de Montcalm; Espace Montcalm se taille une place à Sainte-Julienne; On se transporte dans le monde médiéval; Plus de 1000 coureurs relèvent le défi de La Galopade et Ève Gascon entame un nouveau défi dans le hockey midget AAA du Québec. 

RENTRÉE. L’Association Carrefour Famille Montcalm (ACFM) ressemblait à une véritable ruche, alors qu’on y distribuait gracieusement les effets scolaires et sacs d’école pour environ 220 élèves de familles à faible revenu des municipalités de la MRC de Montcalm.

C’est la troisième année qu’on répète cette opération d’envergure à l’ACFM; les besoins sont passés de 99 à 195 à 220 élèves, à qui on fournit tout le matériel scolaire, les cahiers obligatoires et bien sûr, le sac d’école si le vieux a rendu l’âme. Ce sont principalement des élèves du primaire et des premières années du secondaire qui bénéficient de ce service.

Pendant trois jours, à quelques jours de la rentrée, parents et enfants ont défilé lors de rendez-vous aux dix minutes, dans la grande salle au sous-sol de l’ACFM, pour compléter la liste des effets scolaires requis.

Selon les années, cet important service de soutien exige un apport de 20 000 $ à 30 000 $, une somme impressionnante dont la grande part provient des profits d’un spectacle-bénéfice tenu au printemps (cette année c’était Philippe Laprise). S’ajoutent des dons de divers organismes. De plus, trois commerces de papeterie et accessoires de bureau consentent des rabais substantiels pour constituer l’inventaire du matériel scolaire distribué.

Sacs de la réussite Montcalm

©Photo Donald Brouillette

C’est la troisième année qu’on répète cette opération d’envergure.

Projet espace Montcalm

©Photo L'Express Montcalm - Roger Des Lauriers - L'Express Montcalm

Les trois partenaires d’affaires responsables du projet Espace Montcalm ont procédé à la première pelletée de terre en présence du maire de Sainte-Julienne.

IMMOBILIER. Un nouveau projet immobilier était lancé en grande pompe en septembre dernier à Sainte-Julienne, Espace Montcalm. Le site qui s’adresse autant aux jeunes familles qu’aux couples et aux retraités constitue une première dans la MRC de Montcalm.

Des projets de cette envergure ont déjà pris forme dans différentes villes avoisinantes et c’est maintenant à Montcalm que le rêve prend forme pour quatre partenaires d’affaires. « On a travaillé fort durant la dernière année », souligne Annick Gariépy, une des investigatrices de cette idée.

Espace Montcalm offre aux intéressés des logements de qualité supérieure avec ascenseur et stationnement intérieur et extérieur. Un milieu de vie extérieur est également proposé aux locataires. Les résidents peuvent ainsi profiter des installations telles que des bancs, une pergola, des tables de pique-nique et un point de vue sur la rivière Saint-Esprit.

La construction de trois bâtiments, comprenant au total 104 portes, est prévue. Deux immeubles seront composés de 32 unités de 4 et demi et l’autre sera doté de 40 unités de 4 et demi, ainsi que de 5 et demi.

ÉVÉNEMENT. Chapeaux, costumes et accessoires étaient en vedette à Sainte-Julienne, en septembre dernier, à l’occasion des fêtes médiévales. Les citoyens ont ainsi eu l’occasion de se plonger à cette époque ancestrale.  

C’est grâce à une initiative des membres de la Fabrique, de la municipalité et des organismes communautaires que le concept s’est développé. Le maire de Sainte-Julienne, Jean-Pierre Charron, a tout de suite embarqué et a tenu parole en incarnant le Bourgmestre.

Les participants ont aussi suivi la tendance et se sont vêtus de leurs habits médiévaux. Le lancement de la journée se tenait à l’école des Boutons d’Or. Tous ont rejoint par la suite l’église pour participer aux différentes activités proposées. Des enfants ont manifesté leur intérêt, leur permettant de découvrir le monde médiéval.

Danse, tournois de chevaliers, tirs à flèche, chasse au trésor pour enfants, combats simulés, prix, messe thématique… la programmation en réservait pour tous les goûts. Rappelons que tous les profits amassés seront réinvestis pour procéder à des travaux au sein de l’église.

Fêtes médiévales Sainte-Julienne

©Photo Roger Deslauriers

Les citoyens se sont réunis devant l’église de Sainte-Julienne pour assister à la messe et participer aux différentes activités proposées.

La Galopade

©Photo Facebook La Galopade - L'Express Montcalm

Les petits avaient l’opportunité de courir à leur tour grâce à la course des Bout’Chou ou encore celle du 1 ou 3 km pour les plus grands.

COURSE. Le bilan de la course La Galopade s’est avéré fort positif. L’événement sportif a su rallier coureurs et marcheurs, qu’ils soient petits ou grands. Malgré la chaleur de la journée, les participants se sont bien préparés et ont su relever le défi.

Les coureurs avaient le choix de prendre le parcours qui leur convenait, soit en réalisant le demi-marathon, 1 km, 3 km marche, 3 km course, 5 km course, 10 km course, 10 km marche, Bout’Chou et Défi 5 X 5. Cette année, en raison des travaux, l’activité s’est déroulée sur la Place des loisirs.

Pour cette édition, les responsables du comité avaient visé les jeunes du primaire. Plus de promotion a pu être faite notamment au sein des écoles afin de donner le goût aux jeunes de repousser leurs capacités. Par ailleurs, un club de course s’est créé à Saint-Esprit.

Des bénévoles sur place ont assuré la réussite de l’événement, offrant notamment des verres d’eau aux participants tout au long du parcours. En plus du goûter offert à tous à la fin des épreuves, des médailles et des trophées ont été octroyés aux gagnants.

Plusieurs élus étaient de la partie, dont le député de l’époque, Nicolas Marceau.

HOCKEY. Ève Gascon est sur une lancée. En septembre, elle se voyait devenir la première gardienne de but de l’histoire de la Ligue de hockey midget AAA du Québec. Grâce à ses records et son efficacité, elle a rejoint le Phénix du Collège Esther-Blondin.

Âgée de 15 ans, l’athlète a relevé plusieurs défis afin de se démarquer au sein de sa discipline; elle a participé au camp d’entraînement de l’équipe féminine des moins de dix-huit ans pour les Jeux du Canada 2019 et  a fait sa place au sein des Conquérants des Laurentides Bantam AAA.

Elle a d’ailleurs comptabilisé sept buts en quatre rencontres, une moyenne de but de 2.36 et une cote d’efficacité de ,900. Son frère, Félix Gascon, a aussi fait partie de l’équipe des Phénix lors des deux saisons dernières. Il a maintenant rejoint les Mosseheads d’Halifax.

Ève Gascon hockey

©Photo gracieuseté

Ève Gascon rejoint l’équipe du Phénix du Collège Esther-Blondin.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média