Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

10 septembre 2019

Marie-Christine Gaudreau - mcgaudreau@lexismedia.ca

Les bonnes habitudes de vie ont toujours la cote

La Galopade

La Galopade Saint-Esprit

©Photo gracieuseté - Caroline Langlois

Environ 1000 coureurs ont pris part à La Galopade à l'occasion de cette 16e édition de l'événement.

COURSE. Pour une 16e année, La Galopade a rassemblé les gens par centaines dans les rues de la municipalité de Saint-Esprit le 25 août dernier. Au-delà du caractère compétitif, l’événement sportif s’évertue de faire la promotion de l’adoption de saines habitudes de vie, et ce, dès le plus jeune âge.

D’entrée de jeu, le comité organisateur peut clamer mission accomplie, car 1000 participants se sont inscrits à l’une ou l’autre des courses au programme. Tout comme le beau temps et la température clémente, éléments cruciaux de la réussite de cette journée, les bénévoles étaient encore une fois au rendez-vous pour veiller au bon déroulement de l’activité. « Ce sont environ 70 bénévoles qui s’impliquent lors de cette journée. La plupart de nos commanditaires étaient aussi présents, certains en tant que participants et d’autres pour nous donner un coup de main », a tenu à souligner l’un des membres du comité organisateur, Benoit Pelletier.

 

Bien ancrée dans la région, La Galopade a la réputation d’attirer des participants et des visiteurs d’un peu partout dans la grande région de Lanaudière, tout comme de la Rive-Nord et de la Rive-Sud, en passant par la région métropolitaine. « Avec les années, nous avons pris certaines habitudes et les gens aiment l’événement. Ils en redemandent », se réjouit M. Pelletier. Le point de rassemblement, aux abords de l’église, revêt les allures d’un parc. Selon l’organisateur, le site choisi possède un caractère enchanteur et propice à l’échange.

La Galopade Saint-Esprit

©Photo gracieuseté - Caroline Langlois

À la portée de tous

 

Des départs à la portée de tous les types de coureurs étaient à l’horaire. Les plus athlètes avaient la chance de s’adonner au demi-marathon. Course qui a été remportée pour la deuxième année consécutive par la Repentignoise Geneviève Asselin-Demers. Cette année, l’athlète s’adonnait à sa première course depuis la naissance de ses jumelles de trois mois. Pour les sportifs plus modérés, deux courses de 10 km et 5 km étaient au programme. Ces deux parcours comptaient également un départ à la marche.

 

Les plus jeunes étaient bien représentés dans la course de 3 km et de 1 km. « On souhaite inciter les jeunes à bouger, nous étions donc contents de voir beaucoup de jeunes dans la course de 1 km », relate Benoit Pelletier. Finalement, le départ de la très populaire course des Bout’Chou, la crème sur le gâteau comme aime la décrire M. Pelletier, a été donné sur le coup de midi. Cette course au tracé de 300 mètres est réservée aux jeunes de 6 ans et moins.

 

Les participants de l’ensemble des départs ont reçu une médaille et un goûter pour récompenser leur effort au passage de la ligne d’arrivée.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média