Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

30 août 2019

Marie-Christine Gaudreau - mcgaudreau@lexismedia.ca

Des traditions qui rassemblent toujours autant

Festival acadien de la Nouvelle-Acadie

Festival acadien Nouvelle-Acadie 2019

©Photo Marie-Christine Gaudreau

Quelques centaines de participants se sont rassemblés à Saint-Liguori pour prendre part au grand tintamarre acadien.

FESTIVAL. La 19e édition du Festival acadien de la Nouvelle-Acadie a été couronnée de succès dans les quatre municipalités qui forment la Nouvelle-Acadie. L’organisation était heureuse de constater un haut taux de participation pour l’ensemble des activités du Festival, tant à Saint-Jacques, Saint-Alexis, Saint-Liguori et Sainte-Marie-Salomé.

Plusieurs centaines de personnes ont participé à l’une ou l’autre des activités que comptait la programmation bien garnie. Certains classiques du Festival acadien étaient de retour tels que le Salon des auteurs, la messe acadienne, le tintamarre et le souper de guédille au homard. Le comité organisateur a néanmoins mis la main à la pâte afin d’offrir des nouveautés aux festivaliers. Pour la première fois cette année, un atelier de cuisine acadienne adaptée au goût du jour était donné par Anne Godin. « L’activité a été très appréciée, les places étaient limitées, mais nous avons accepté quelques participants supplémentaires », a rapporté la présidente du Festival, Évangéline Richard.

 

Un spectacle musical a aussi eu lieu dans chacune des quatre municipalités. Le duo Lépine/Branchaud a performé à Saint-Alexis, la Sinfonia de Lanaudière a donné un concert fort apprécié à l’église de Sainte-Marie-Salomé, le spectacle Mouvance de Susie Leblanc a fasciné le public à la Salle Julie-Pothier de Saint-Jacques et Mathieu Gallant et le groupe hommage aux aînés de Saint-Côme ont clôturé le Festival tout en énergie à Saint-Liguori.

 

Un festival qui fait du bruit

 

Un des moments marquants du Festival a été sans aucun doute le Tintamarre qui a rassemblé quelques centaines de participants qui s’en sont donnés à cœur joie de se faire entendre au son de leurs casseroles et instruments en tous genres. Cette tradition typiquement acadienne a donné naissance au Festival il y a 19 ans. D’année en année, davantage d’activités se sont greffées autour du rassemblement festif afin que les gens n’oublient pas l’histoire acadienne et la déportation que ce peuple a vécu.

 

Le tintamarre donnait également le coup d’envoi à la dernière soirée de festivités. Les citoyens qui portent fièrement leurs racines acadiennes ou qui ont eu le plaisir de les découvrir ont eu l’occasion d’échanger autour d’un souper aux hot-dogs et guédilles au homard avant le concert final à l’église de Saint-Liguori.    

 

En 2020, le Festival acadien de la Nouvelle-Acadie célèbrera son vingtième anniversaire. Pour l’occasion, toute l’équipe entend mettre les bouchées doubles pour dévoiler une programmation éclatée et remplie de surprises. « Nous aimerions avoir un gros nom à proposer en musique. On va s’asseoir en septembre et commencer à travailler là-dessus », a assuré Mme Richard.  

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média