Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

09 août 2019

Marie-Christine Gaudreau - mcgaudreau@lexismedia.ca

Mariline Laplante dévoile le dernier chapitre de sa trilogie

Yorks 3 : Outre-mer

Yorks 3 outre-mer Mariline Laplante

©Photo gracieuseté

Le dernier tome de la série, «Outre-mer», promet une finale riche en émotions.

LITTÉRATURE. L’auteure alexinoise Mariline Laplante profitera du salon des auteurs du Festival acadien de la Nouvelle-Acadie pour lancer le dernier tome de sa trilogie Yorks le 10 août prochain en après-midi, à l’hôtel de ville de Saint-Alexis.

 

 

Si ce titre ne vous dit rien, sachez que la saga Yorks relate l’histoire d’un groupe de survivants à l’extermination presque totale de la population terrestre. Après avoir vécu sous terre pendant 16 années, les survivants sortent de leur forteresse pour aller se réapprovisionner en vivres. L’héroïne Kiève apprend à composer avec un mystérieux pouvoir qui lui a été conféré par l’ennemi, les Yorks. En effet, la jeune femme arrive à communiquer avec l’auteur du massacre terrestre. Dans sa quête, elle tentera d’utiliser son pouvoir pour anéantir l’ennemi, au péril de sa propre vie et de ce qui reste de la race humaine.

 

Dans le deuxième tome, Kiève se voit confronter à des épisodes d’amnésie qui la pousse à se confondre sur son identité. « Elle perd les pédales à ne plus savoir à quel clan elle appartient », explique l’auteure. Pour contrer la menace qui pèse sur les habitants de la Cité, Kiève devra sélectionner ses alliés avec soin, au risque de voir les derniers représentants de son espèce disparaître.

Publicité

Défiler pour continuer

 

 

L’ultime aventure

 

Au fil de cette série, les amateurs d’histoires d’aventure, de suspense, d’action et de science-fiction sont servis. Mariline Laplante se réjouit d’ailleurs d’être parvenue à rejoindre un public large avec l’aventure qu’elle a imaginé pour Kiève et sa bande.

 

Dans l’ultime chapitre intitulé « Yorks 3 : Outre-mer », les survivants dépassent les frontières du Québec, où ils évoluaient dans les précédentes aventures. L’histoire se déroulera en partie en mer. L’intrigue tournera cette fois autour de la quête désespérée de Kiève pour retrouver son frère disparu. Le groupe parti à la découverte de ce qui se passe dans le reste du monde ne se doute pas un instant des plans de l’héroïne. « Elle ment à tout le monde pour le chercher et à un moment donné, elle se met dans le trouble. Elle devra s’en remettre aux siens pour s’en sortir », soutient Mme Laplante. En tournant les pages, on en découvrira un peu plus sur l’identité véritable de l’ennemi et sur l’ampleur de ses ambitions pour arriver à ses fins. L’auteure promet une finale qui soit riche en émotions.

 

Mariline Laplante

©Photo gracieuseté

Un peu moins de 18 mois séparent la parution du premier et du dernier livre de la trilogie.

Un projet de longue date

 

Si Mariline Laplante a enchainé les trois tomes de sa série Yorks en l’espace de 18 mois, l’idée vivait en elle depuis bien plus longtemps. Alors adolescente, l’auteure avait entamé son récit il y a plus de 15 ans. Projet qu’elle avait mis de côté pour mieux y replonger une fois en congé de maternité. « Lorsque j’ai lancé le premier tome, je n’avais aucune idée que j’allais écrire le deuxième, puis le troisième aussi vite. J’ai été encouragée par les bons commentaires de mes lecteurs », assure-t-elle.

 

Alors que l’univers post-apocalyptique a été exploité à toutes les sauces dans les dernières années, Mariline Laplante se réjouit d’avoir imaginé le populaire concept de manière avant-gardiste. « J’ai toujours voulu écrire une aventure à propos de gens livrés à eux-mêmes dans la nature et qui n’ont pas accès à la technologie », confie Mme Laplante. Elle estime que l’histoire de Yorks se démarque par le fait que l’aventure débute 15 ans après la catastrophe qui a frappé la terre, ainsi que par l’esprit général qui est focalisé sur l’envie de survivre et de rebâtir. « Comme l’aventure se déroule en majeure partie au Québec, tous les éléments de l’histoire sont très réalistes », remarque l’auteure.

 

Boucler la boucle

 

Mariline Laplante lance son dernier roman de la saga Yorks avec le sentiment d’avoir accompli un rêve. « J’ai prolongé mon congé de maternité pour me concentrer sur l’écriture et réaliser un rêve qui m’habitait depuis longtemps », partage-t-elle. Même si elle avoue qu’il soit difficile de tourner la page sur ce chapitre de sa vie qui a occupé une majeure partie de ses derniers mois, elle confie s’être déjà lancée dans un nouveau projet d’écriture.

 

Quoi que plus ancrée dans le réel, la prochaine aventure signée Mariline Laplante promet de balancer dans l’univers de la science-fiction au fil des péripéties. On sera alors amené à plonger dans le passé trouble et étrange d’une femme désorientée, retrouvée nue dans la nature par le personnel de nuit d’une station-service.

 

Il ne serait donc pas étonnant d’entendre à nouveau parler de Mariline Laplante dans les prochains mois.

 

Le dernier tome de la saga, « Yorks 3 : Outer-mer », sera mis en vente au Salon des auteurs de Saint-Alexis. Les tomes 1 et 2 seront également disponibles sur place.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média