Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

30 juillet 2019

Communiqué Express Montcalm - redactionmontcalm@lexismedia.ca

11 M$ pour les organismes en défense collective des droits

La TROCL réagit

Organisme, proche aidant

©Photo depositphotos

Cette annonce représente un gain important dans les revendications de la TROCL pour les organismes en défense collective des droits.

Dans la région de Lanaudière, 15 organismes communautaires autonomes pourront bénéficier d’un montant de 327 000$ supplémentaire pour soutenir leur mission. La Table régionale des organismes communautaires autonomes de Lanaudière (TROCL) accueille positivement cette nouvelle qui découle de l’annonce du ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet, soit l’octroi de la somme de 11 M$ pour la mission des organismes en défense collective des droits et des corporations de développement communautaire.

Chacun des organismes se verra allouer un montant d’un peu plus de 51 000$ pour assumer les coûts de croissance de leur masse salariale, notamment ceux liés aux hausses prévues du salaire minimum. Le Regroupement des organismes en défense collective des droits avait négocié ardemment la répartition des nouveaux argents afin de réduire les iniquités entre les organismes, ce que la TROCL salue. Ultimement, les négociations se traduisent par l’établissement de seuils planchers minimaux déterminés selon la mission locale, régionale ou nationale de l’organisme. En conséquence, certains organismes en défense collective des droits reconnus, mais non financés recevront un financement pour la première fois.

 

« Au-delà de l’aspect financier, cette annonce démontre la volonté actuelle du gouvernement de reconnaître le rôle essentiel des organismes communautaires autonomes dans le développement social et économique du Québec. Un rôle qui vise, au quotidien, la transformation sociale, l’inclusion et une participation citoyenne active dans les différentes sphères de notre société », a souligné l’agente de liaison à la TROCL, Maya Fernet.

 

Malgré ce gain considérable, la TROCL entend poursuivre ses revendications afin d’atteindre les 475 millions revendiqués par les 4000 organismes québécois.  (MCG)

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média