Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

25 juillet 2019

Marie-Christine Gaudreau - mcgaudreau@lexismedia.ca

Une enveloppe de 1,5 G$ pour les infrastructures d’eau

FIMEAU

Infrastructure d'eau

©Photo Depositphotos

Le programme se destine à la construction, la réfection ou l’agrandissement d’infrastructures municipales d’eau potable et d’eaux usées.

Récemment, la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest, annonçait l’arrivée d’un nouveau programme destiné à la construction, la réfection ou l’agrandissement d’infrastructures municipales d’eau potable et d’eaux usées. Le député de Rousseau, Louis-Charles Thouin, se réjouit de la mise en place du Fonds pour l’infrastructure municipale d’eau (FIMEAU), qui profitera aux municipalités de Rousseau. 

« Je suis très heureux de cette annonce pour nos municipalités/ville, car celles-ci sont bien souvent aux prises avec des travaux couteux, mais nécessaires sur leurs infrastructures municipales. Notre gouvernement est à l’écoute des municipalités/villes et est conscient des enjeux que celles-ci doivent faire face afin d’assurer un service à la hauteur de leurs attentes pour leurs citoyens », a déclaré M. Thouin par voie de communiqué.  

 

Le nouveau programme bénéficie d’une enveloppe globale de 1,5 G$ répartie sur neuf ans. Le programme d’infrastructure Investir dans le Canada finance le FIMEAU à hauteur de 750 M$. Le gouvernement du Québec assure une contribution équivalente.  Le taux d’aide gouvernementale du programme FIMEAU est fixé à 80%. Il se divise en deux volets, soit un premier pour les municipalités de moins de 100 000 habitants et un second pour les dix grandes villes de plus de 100 000 habitants.  

Publicité

Défiler pour continuer

 

Le programme sera déployé en trois cycles : le premier en 2019, le second en 2022 et le dernier en 2024. Chaque cycle débutera par un appel de propositions de projets. Les municipalités seront informées prochainement du lancement du premier appel de propositions. Dans le but de permettre l’accès au financement pour la réalisation de projets d’infrastructures d’eau à l’ensemble des municipalités du Québec, les municipalités n’ayant pas reçu de financement aux cycles précédents seront priorisées.  

 

Pour les deux paliers de gouvernement, fédéral et provincial, il va de soi d’investir dans les infrastructures d’eau afin de garantir un service de qualité aux familles, protéger nos écosystèmes locaux et assurer le dynamisme économique des régions.  (MCG)

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média