Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

09 juillet 2019

Marie-Christine Gaudreau - mcgaudreau@lexismedia.ca

La Grappe éducative mise sur la prévention chez les tout-petits

Carrefour jeunesse-emploi de Montcalm

Grappe éducative CJE Montcalm

©Photo gracieuseté - Carrefour jeunesse-emploi de Montcalm

Dans sa tournée des régions, le ministre Carmant s’est arrêté au Carrefour jeunesse-emploi de Montcalm pour entendre le projet de Grappe éducative destiné aux 0-5 ans.

DÉPISTAGE. Lors de son récent passage dans la région, le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, Lionel Carmant, a rendu visite à l’équipe du Carrefour jeunesse-emploi (CJE) de Montcalm, où une présentation du projet de Grappe éducative lui a été faite. Il a été question de prévention et de dépistage précoce chez les 0-5 ans.

 

« Nous avons une demande claire, nous voulons avoir une super infirmière dédiée à la Grappe éducative qui soit accessible aux familles vulnérables afin de réduire le délai de prise en charge des tout-petits », a rapporté au journal la directrice générale du CJE, Geneviève Rinfret. Cette super infirmière au mandat unique dévolu à la Grappe aurait accès à une banque d’heures avec des professionnels pour intervenir le plus rapidement possible en termes de dépistage.

 

Le projet qui sera développé en étroite collaboration avec le CLSC de Saint-Esprit prévoit des visites dans les milieux, à domicile, afin d’effectuer du repérage dans l’environnement familial et de mieux cibler les besoins que nécessitent les familles plus vulnérables. « Le ministre s’est montré à l’écoute et très intéressé à notre projet. Il a compris les besoins du milieu et avec notre projet, nous misons directement sur ceux-ci », affirme Mme Rinfret.

 

Défi de diplomation

 

Ultimement, la Grappe éducative vise à augmenter le taux de diplomation dans la MRC. En termes de statistiques, la MRC de Montcalm se classe parmi les MRC les plus défavorisées au Québec. « Ça accentue le défi en ce qui a trait à la diplomation. C’est pour cette raison qu’il faut intervenir dès le plus bas âge pour améliorer nos résultats », assure la directrice générale du CJE.

 

Dans les derniers mois, le projet de Grappe éducative a obtenu plusieurs soutiens financiers visant à soutenir sa mission qui s’articule en plusieurs volets. Un montant de 50 000 $ du Secrétariat à la jeunesse a été octroyé en avril. Cette somme est investie dans le volet 15-29 ans qui mise sur l’intégration des décrocheurs sur le marché du travail en leur offrant une formation continue à l’emploi. Ce projet mis en œuvre en partenariat avec le Centre multiservice des Samares et les entreprises de la région débutera dès septembre.

 

La subvention à hauteur de 300 000 $ sur une période de trois ans de la MRC de Montcalm a permis l’embauche d’une coordonnatrice pour la Grappe éducative. Cette nouvelle ressource, son rôle et ses accomplissements jusqu’alors seront présentés à la fin de l’été.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média