Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

08 juin 2019

Marie-Christine Gaudreau - mcgaudreau@lexismedia.ca

Une jeune étudiante interpelle le député Louis-Charles Thouin

Environnement

Maya Beauchamp

©Photo gracieuseté

C’est en main propre que l’attaché politique Michel Marchand a remis la lettre de M. Louis-Charles Thouin à Maya Beauchamp.

JEUNESSE. Lorsque Maya Beauchamp, une élève de 2e secondaire au Collège Esther-Blondin a été appelée à réaliser le projet « Lettre aux décideurs » présenté par son enseignante de sciences Christine Bruneau, soit d’écrire une lettre à une personnalité influente sur ses craintes et questionnements en matière d’environnement, la jeune fille a immédiatement cru que le député de Rousseau, Louis Charles Thouin, serait la meilleure personne pour entendre ses idées et agir sur la situation environnementale.

Au début du mois de mai, près de quatre mois après la réception de la lettre de mademoiselle Beauchamp, le député a formulé la réponse réclamée par Maya Beauchamp. C’est en main propre que l’attaché politique Michel Marchand a remis la lettre de M. Thouin à l’étudiante du Collège. « Je ne m’attendais vraiment pas à avoir sa réponse, car il a été élu et il a beaucoup d’autres choses à s’occuper. J’étais vraiment contente, mais surtout surprise », confie Maya Beauchamp.  

 

Celle qui suit le programme d’éducation internationale dans lequel s’inscrit ce projet interpellait le député de Rousseau à savoir quelles mesures le gouvernement entendait prendre pour limiter le réchauffement climatique. La jeune fille a notamment fait part de son inquiétude par rapport au 7e continent, résultat de l’agglomération de débris de plastique dans l’océan. Elle a soulevé des pistes de solutions pour améliorer la qualité de l’environnement, entre autres, l’utilisation de produits en vrac pour limiter la consommation de plastique. Elle a suggéré d’éviter le suremballage et de favoriser le calfeutrage des maisons pour diminuer les pertes d’énergie.   

 

Influence 

 

« Je pense que Louis-Charles Thouin est une personne qui a une grande influence sur la société. Il est présent dans la communauté, il est venu quelques fois à notre école », témoigne l’étudiante de 2e secondaire. Cette dernière a avoué être très satisfaite de la réponse obtenue. « Il m’a dit que le parti essayait de faire des efforts au niveau de l’environnement et d’améliorer la situation. 

Je trouve ça important qu’il fasse attention à sa communauté et qu’il interagisse avec les habitants. » 

 

Questionné par L’Express Montcalm, M. Thouin a reconnu que les propos écrits par Maya Beauchamp concernant le réchauffement climatique soient vrais et inquiétants. « C’est d’une infinie tristesse, mais je crois que c’est grâce à des gens conscientisés comme Maya qu’on peut garder l’espoir de pouvoir offrir un monde meilleur à nos enfants », mentionne le député et père de famille. Celui-ci a tenu à souligner que le gouvernement de la CAQ prend en considération la question environnementale et investit une somme record cette année dans le budget réservé à l’environnement.  

 

« Nous supportons les organismes qui font des initiatives pour l’environnement. De plus, l’environnement et le développement durable sont les sujets à l’ordre du jour de notre congrès annuel du 25 et 26 mai », a-t-il partagé. L’homme politique a exprimé avoir été touché par la lettre de Maya Beauchamp. « Les jeunes sont mes patrons. C’est pour eux que je fais de la politique, alors c’est certain que je veux entendre leur opinion et qu’ils soient contents de mon travail », précise Louis-Charles Thouin.  

 

 

Faire sa part 

 

Pour sa part, Maya Beauchamp a à cœur la santé environnementale de notre planète. Au quotidien, sa famille et elle ont aboli l’utilisation de sac de plastique. Les lunchs sont préparés dans des contenants réutilisables et ils évitent de consommer des produits suremballés, quitte à se priver de certains aliments. « Je crois qu’on peut faire une différence même si on n’est pas des adultes. Les personnes peuvent écouter autant nos idées et on peut les sensibiliser au sujet de l’environnement. De nos jours, c’est un sujet très important parce que c’est notre futur », termine-t-elle. 

 

Pour l’enseignante Christine Bruneau, faire de ses élèves des citoyens responsables et impliqués est prioritaire. « Ce projet leur permet de réaliser que malgré leur jeune âge, ils ont un pouvoir d'influence et qu'il est important de s'exprimer afin de faire valoir ses convictions. Ils sont tellement contents de recevoir une réponse! », remarque celle qui a le sentiment de mission accomplie lorsqu’elle assiste à de beaux dénouements comme celui de l’histoire de Maya.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média