Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

26 avril 2019

Marie-Christine Gaudreau - mcgaudreau@lexismedia.ca

La Troupe de Saint-Calixte de retour sur scène

Demain matin Montréal m'attend

La Troupe Saint-Calixte

©Photo Marie-Christine Gaudreau

La Troupe de Saint-Calixte nous présente son adaptation de Demain matin, Montréal m’attend de Michel Tremblay.

THÉÂTRE. Pour sa sixième saison, La Troupe de Saint-Calixte plongera dans le Montréal des années 60 en présentant la célèbre œuvre de Michel Tremblay, Demain matin, Montréal m’attend. La chargée de projet Danielle Charland partage ses impressions sur la réalisation de ce projet aux côtés de sa metteure en scène Vicky Charbonneau. La pièce sera dévoilée au public les 10 et 11 mai prochain au Centre d’art Guy St-Onge.

« Certains vont rire et d’autres vont ressortir tristes », prétend Mme Charland. Selon elle, le grand défi de jouer du Tremblay se trouve dans les nuances d’émotions à rendre. « À première vue, ça peut sembler drôle, mais ça cache tellement de fragilité et de misère humaine », estime-t-elle. À son avis, il importe d’être prudent dans son jeu pour ne pas tomber dans la carricature et perdre l’essence de l’écriture à deux niveaux de Tremblay. De plus, les longues tirades de textes écrites par Michel Tremblay constituent un défi d’interprétation en soi pour les acteurs qui se prêtent au jeu.

Demain matin, Montréal m’attend, c’est l’histoire de Louise qui décide d’aller rejoindre sa sœur à Montréal après avoir remporté un concours dans son village. Croyant que sa sœur y fait carrière, elle souhaite elle aussi tailler sa place. Sa sœur lui fait faire la tournée des endroits par où elle est passée, allant des bars miteux de la « main », aux bordels.  Pour Mme Charland, le thème de l’œuvre est toujours d’actualité malgré qu’elle ait été écrite il y a plus de 40 ans. « Avec les téléréalités comme Star Académie et aujourd’hui La Voix, les gens ont le rêve d’une carrière instantanée. Ça a toujours été dans le cœur des gens de penser que c’est possible. »

Contrairement aux années passées, les acteurs joueront sur un rideau noir, sans décor. « On mise plutôt sur les accessoires flamboyants, les costumes colorés et la musique festive pour donner vie à l’histoire », de partager Danielle Charland.

La Troupe Saint-Calixte

©Photo Marie-Christine Gaudreau

Outre le plaisir de performer sur scène, l’idée de l’activité est d’amasser des fonds pour organiser des activités culturelles pour les élèves.

Une histoire de passion et de… folie!

 

Une vingtaine de comédiens, chanteurs et chorégraphes amateurs issus du personnel enseignant et scolaire et de la communauté calixtienne nous ferons voyager cette année.  « On n’est pas des professionnels, mais on a du cœur, on s’investit dans le projet et on pratique beaucoup », exprime la chargée de projet confiante de la qualité de la production.

Le volet artistique a toujours été très présent à l’école. Après avoir fait du théâtre avec les enfants pendant plusieurs années, certains enseignants ont eu envie de recréer l’activité pour les adultes. C’est avec beaucoup de passion et un brin de folie que Danielle et Vicky se sont lancées. La mise en place de ce spectacle est un travail de longue haleine. Depuis septembre, l’équipe se réunie d’une à trois fois par semaine pour répéter. Cette année, l’organisation s’est donnée pour mission d’améliorer son volet musical en dénichant de belles voix.

La Troupe Saint-Calixte

©Photo Marie-Christine Gaudreau

Une vingtaine de comédiens, chanteurs et chorégraphes amateurs issus du personnel enseignant et scolaire et de la communauté calixtienne nous ferons voyager cette année.

Au profit de la culture

 

Outre le plaisir de performer sur scène, l’idée de l’activité est d’amasser des fonds pour organiser des activités culturelles pour les élèves. « Comme nous sommes éloignés des grands centres, nous avons peu accès aux activités culturelles. Avec cet argent, nous faisons venir les activités à nous. » Des spectacles de musique, de théâtre, de danse ou des activités interactives d’initiation pour les enfants sont organisées. « On sème une petite graine en espérant que ça nourrisse un intérêt, une passion », renchérit Mme Charland. Depuis les débuts de La Troupe, plus de 20 000$ ont été réinvestis dans la culture. L’an dernier, 5000$ ont été remis pour la construction du parc-école.

Dans les prochaines années, La Troupe envisage d’interpréter La Mélodie du bonheur et Les Choristes. Ces choix de pièces permettront d’intégrer des élèves de l’école au projet.

 

Les deux représentations de la pièce de théâtre auront lieu les 10 et 11 mai à 20 h au Centre d’art Guy St-Onge de Saint-Calixte. Le spectacle s’adresse à un public averti de 13 ans et plus. Les billets sont en vente au coût de 15$ aux secrétariats des écoles Louis-Joseph-Martel et De la Gentiane, ainsi qu’à la pharmacie Proxim de la municipalité. Info : 450 439-6245

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média