Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

31 janvier 2019

Sarah Élisabeth Aubry - seaubry@lexismedia.ca

En route vers l’élection partielle pour le poste de préfet

Deux candidats confirment leur candidature

Bureaux de la MRC de Montcalm

©Photo L'Express Montcalm - Renée-Claude Doucet - L'Express Montcalm

La MRC de Montcalm.

MONTCALM. Le 10 mars prochain, les citoyens de l’ensemble de la MRC de Montcalm seront appelés à voter pour le candidat qu’ils souhaitent voir accéder au poste de préfet. Deux candidats ont déposé leur candidature jusqu’à présent.  

Candidat Pierre La Salle poste de préfet

©Photo gracieuseté - Pierre La Salle - L'Express Montcalm

Le maire Pierre La Salle a rendu la nouvelle publique sur son intention de se présenter à la course pour l’élection partielle le 29 janvier.

Le maire de Saint-Jacques, Pierre La Salle, briguera donc le poste, de même que Gilles Dubé, connu dans le secteur pour avoir mis sur pied le média « Plume Libre ». Les deux candidats estiment chacun bien connaître le territoire et ses enjeux. Ils défendent leurs idées et souhaitent partager leur vision avec les citoyens.  

Maîtriser la MRC  

Pierre La Salle explique qu’au départ, il ne prévoyait pas se présenter au poste. « Ce n’était pas prévu », fait-il part. Puis, il a décidé de se lancer. Il estime qu’avec le temps, la MRC de Montcalm a acquis une équipe, une solidité et une crédibilité. Pour lui, il importe de rester dans le même créneau et de poursuivre les efforts entamés tels que le projet Luciole, qui a été cité en exemple au Québec. « Avec plusieurs années d’expérience, je connais par cœur la MRC et je ne veux pas perdre les acquis pour la défense des dossiers », soutient-il.  

Lorsqu’il est devenu maire de Saint-Jacques, la municipalité était en santé. Il a pu s’allier avec une équipe solide pour développer des terrains commerciaux, miser sur l’histoire des Acadiens et leur fierté. Possédant à ses yeux la force de rassembler, il avance que le préfet doit bien s’entendre avec les maires pour voir à une bonne organisation. « Je veux offrir un service à la clientèle comme celui qu’on a mis en place à Saint-Jacques », confie-t-il.  

Publicité

Défiler pour continuer

Celui qui a récemment annoncé la nouvelle à son équipe avance que de partir à titre de maire lui fait assurément quelque chose. « Je vais opter pour la même stratégie que celle que j’ai faite lorsque j’ai été élu maire. Je veux travailler en équipe, informer les citoyens, parler et être ouvert », mentionne-t-il. Rendant accessible son horaire via le web, il veut continuer à faire des capsules vidéos. Enfin, il souligne qu’il tient à faire valoir les services de la MRC comme le transport.  

candidature poste de préfet Gilles Dubé

©Photo gracieuseté - Gilles Dubé - L'Express Montcalm

Gilles Dubé a dévoilé sa mise en candidature le 25 janvier via une vidéo sur Facebook.

Miser sur le processus démocratique 

Pour sa part, Gilles Dubé a confirmé son intention de se présenter le 25 janvier, via une vidéo présentée sur Facebook. « Ça faisait un petit bout de temps que j’y pensais », avance celui qui a travaillé en journalisme pendant onze ans. À la recherche de nouveaux défis, plusieurs raisons le poussent à aller de l’avant. Connaissant bien le communautaire, la culture, le sport et la politique dans son milieu, il se considère être à la bonne place pour devenir préfet. 

Le principal intéressé veut faire valoir la démocratie et tend à rassembler plus de citoyens lors des assemblées publiques avec la MRC de Montcalm. Il souhaite mieux informer la population après les séances et faire des résumés à l’aide de capsules vidéos. Il ajoute aussi vouloir faire un rapport des activités chaque année des différents départements. « Plusieurs ne savent pas ce qu’est une MRC, ni ce que fait un préfet », détaille-t-il.  

M. Dubé souhaite faire part où va l’argent et comment elle est répartie. « Le budget de la MRC est de plus de 8 millions de dollars par année, c’est presque autant que le budget total des 5 plus petites municipalités de la MRC, c’est quand même important. Pour moi, les citoyens ont le droit de savoir comment leur argent est dépensé ».  

Gilles Dubé tend à partager l’information sur les différents services prévus par la MRC tels que le transport, covoiturage et les avancements touchant à l’environnement. Désirant miser sur les concepts de transparence, d’intégrité et sur la communication, le candidat souhaite renseigner la population sur le rôle de la MRC et d’un préfet. 

Les personnes intéressées par le poste de préfet de la MRC de Montcalm ont pu commencer à démontrer leur intérêt le 25 janvier dernier. La date finale pour la réception des candidatures est le 8 février. Rappelons que le préfet précédent était Louis-Charles Thouin, qui s’est retiré de ses fonctions lors de la période des élections provinciales, où il a pu être élu à titre de député caquiste pour Rousseau.  

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média