Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

17 janvier 2019

Sarah Élisabeth Aubry - seaubry@lexismedia.ca

Mariline Laplante renoue avec une histoire perdue

« Yorks Tome 2 : L’armée des Survivants »

Mariline Laplante auteure

©Photo gracieuseté - Mariline Laplante - L'Express Montcalm

L’écrivaine Mariline Laplante se penche actuellement à l’écriture du dernier tome de la trilogie. 

Elle écrit depuis l’âge de six ans où moment où elle apprend les notions nécessaires et a commencé à rédiger son premier roman vers l’âge de 15 ans à temps perdu pour le plaisir lorsqu’elle revenait de l’école. Plusieurs années passent et Mariline Laplante laisse de côté cette idée. C’est près de 15 ans plus tard qu’elle redécouvre ses écrits et décide de se replonger dans cette histoire. C’est à cet instant que le déclic se fait, poursuivre les aventures de ses personnages et se réapproprier son œuvre avec des bases plus solides. 

Aujourd’hui, l’auteure peut affirmer avoir renoué avec le monde de l’écriture, puisqu’elle a déjà à son actif un deuxième livre et bientôt un troisième pour compléter la trilogie.  Ce qu’on peut dire c’est que Mariline Laplante n’a pas chômé la dernière année.

La tête pleine de projets, elle se lance en se consacrant à l’écriture de son premier roman. Se sentant inspirée par sa trouvaille, soit le début d’un livre, elle enclenche un processus d’écriture. « Quand je l’ai retrouvé, j’ai eu le goût de le continuer. J’ai planché cela en un an. Je l’ai recommencé au complet, mais j’ai gardé la trame de l’histoire, car j’avais changé depuis ce temps », souligne l’auteure. Pour réussir à avoir un regard neuf, l’auteure se tourne vers son conjoint. Travaillant comme arpenteur, elle lui demande son avis pour le côté logique et si les éléments sont réalistes.  

Mais pendant ce temps, l’écrivaine partage son temps à être maman de deux jeunes enfants, étudie afin d’obtenir un diplôme en enseignement postsecondaire. Sa vie ne se limite pas à l’écriture, mais c’est dans ce domaine qu’elle se voit relier toutes ses passions.  

Bachelière en sciences biomédicales et détentrice d’une maîtrise en biologie moléculaire, Mme Laplante souhaite enseigner ces notions au niveau collégial. C’est pourquoi elle désire pousser ses études et est déterminée à le faire. Venant tout juste d’accomplir cet objectif, elle souhaite partager ses connaissances à des étudiants du cégep. 

La passion pour l’écriture et la lecture, sa sœur l’a aussi. Mme Laplante croit qu’un jour cette dernière va publier un roman. Jeunes, elles inventaient des histoires et s’échangeaient leur récit quand elles allaient en voyage en voiture.  

Mariline Laplante auteure

©Photo gracieuseté - Mariline Laplante - L'Express Montcalm

La couverture du second livre fait référence à sa passion pour les chevaux. 

Une histoire qui accroche 

Résidente à Saint-Alexis-de-Montcalm, l’auteure se dit heureuse de la réponse positive qu’elle a pu recevoir lors de son plus récent lancement pour son second tome « Yorks Tome 2 : L’Armée des Survivants »où une quarantaine de personnes étaient réunies pour en savoir plus sur la suite. On se rappelle que vers le 8 avril dernier, l’écrivaine avait procédé à un premier lancement « Yorks L’Expédition. »Une période de huit mois sépare les deux tomes. « Je ne sais pas si je vais réussir à le sortir aussi rapidement que le premier, mais ça devrait être dans les mêmes temps », déclare-t-elle. 

Le premier livre raconte l’histoire d’un groupe de Québécois qui ont survécu à une extermination presque complète de la population de la terre. Ils se retrouvent à s’abriter dans une forteresse pendant seize ans. Les péripéties découlent de dix personnes qui sortent de leur forteresse et vont à l’aventure. Le personnage principal est Kiève âgée dans la vingtaine et a de la difficulté à écouter, puis a un côté rebelle. Elle a hérité d’une maladie provenant des Yorks les ennemis qui ont exterminé la terre. Ce pouvoir lui confère une force et elle devra se l’apprivoiser pour vaincre les Yorks. Dans ce deuxième tome, Kiève se voit prise avec des pertes de mémoire et d’un trouble de l’identité. Le personne principal devra mettre sa vie en péril et tenter de sauver les survivants de l’Expédition Yorks avec ses alliés qu’elle sélectionnera.  

Adepte de plein air, Mariline Laplante voulait créer une histoire à la base avec un groupe qui se promène dans la nature et qui aurait été confronté à des obstacles sans avoir accès à la technologie. L’idée est la même, puisque dans les deux romans publiés, l’écrivaine met en avant-plan des personnages ayant une quête qui doivent faire face à des péripéties.  

Dans le second tome, on en retrouve certains, alors que d’autres non, puis il y en a des nouveaux. Ses personnages elle les crée à partir d’observations, de films, de caractère de son encourage. Ce qui est intéressant, c’est qu’elle réussit en regrouper dans différentes tranches d’âge.  

Inspirée par sa vie 

Dans ses livres, Mme Laplante met de l’avant des chevaux, ajoute des éléments de la nature, de la science-fiction et l’aventure, tous des points ce qu’il la rejoins. Ses deux romans regorgent d’action, de suspense, d’amour déchirant, de trahison et une panoplie de personnages attachants.  

À proximité de sa demeure, Mme Laplante possède une écurie avec trois chevaux. Ce qu’elle aime par-dessus tout se retrouver avec eux, créer des liens et s’en occuper. Tous ces moments lui permettent de se ressourcer et d’être en harmonie avec l’extérieur.  

N’ayant jamais pensé réaliser trois romans dans un court laps de temps, Mme Laplante a eu l’envie d’aller jusqu’au bout lors de son congé de maternité. Elle ne s’attendait aucunement de recevoir un tel accueil quant à son premier livre. Plusieurs adeptes de son premier roman lui ont exprimé l’avoir lu assez rapidement et même qu’une personne a confessé avoir passé la nuit à dévorer chacune des pages.

Touchée par ces compliments, Mme Laplante se dit motivée à poursuivre l’écriture. « J’ai réussi à aller chercher un public large. Plusieurs personnes m’ont partagé de pas aimé la science-fiction et ont adoré le livre.» D’ailleurs, elle devrait sortir d’ici huit mois à un an, le dernier tome qui bouclera la trilogie.   

Mariline Laplante a eu l’occasion de faire valoir son talent d’écrivaine au Salon du livre de Québec, Montréal, Saint-Liguori et à travers divers évènements pour exposer ses romans.  

« Yorks L’Expédition » est en vente dans la plupart des librairies du Québec. Pour ce qui est de « Yorks Tome 2 : L’armée des Survivants », il sera disponible dès janvier 2019. Les deux peuvent également être commandés via le site de l’éditeur http://leseditionsdelapotheose.com/. Il suffit de faire une recherche du nom de l’auteur ou des livres. Visitez la page Facebook Mariline Laplante Écrivaine.  

Pochette de livre Mariline Laplante

©Photo gracieuseté - Mariline Laplante - L'Express Montcalm

Les aventures reprennent pour certains personnages, alors que de nouveaux s’ajoutent au sein de l’histoire.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média