Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

28 Septembre 2018

Sarah Élisabeth Aubry - seaubry@lexismedia.ca

Pour combien de temps la bibliothèque restera-t-elle ouverte?

École Notre-Dame

Pour combien de temps la bibliothèque restera-t-elle ouverte?

©Depositphotos - L'Express Montcalm

L’avenir de la bibliothèque de l’école Notre-Dame à Saint-Roch-de-l’Achigan inquiète les bénévoles qui craignent sa disparition en raison du manque d’espace dans l’école.

Les sept bénévoles engagés qui craignaient la fermeture de la bibliothèque de l’école primaire Notre-Dame, à Saint-Roch-de-l’Achigan ne sont pas au bout de leur peine, mais ils ont gagné un peu de temps. Croyant à leur vision et espérant conserver le milieu éducatif pour les élèves, ils ont lancé une pétition qui a créé un tourbillon d’émotion. 

 

Dès qu’ils ont entendu parler de la possible fermeture de la bibliothèque scolaire, les bénévoles ont réagi. Ils comprenaient mal se choix de la direction. Effectivement, il était projeté que le local serait utilisé pour enseigner l’anglais ou pour combler un manque d’espace, en raison du nombre grandissant d’élèves.  

Ils ont donc déposé une pétition comprenant des signatures d’élèves et de parents. Pour eux, il va de soi que cet endroit constitue un lieu d’éducation et de richesse et qu’il forge les capacités des jeunes.  

La réalité envisagée 

Avec l’arrivée d’une nouvelle directrice en poste, une rencontre s’est tenue récemment. Les bénévoles apprenaient alors que les enseignants d’anglais et de musique n’auraient pas de local attribué, mais qu’ils se déplaceraient avec leur matériel à l’aide d’un charriot.  

Même si une quarantaine de personnes étaient réunies le 11 juin dernier par une assemblée convoquant enseignants, direction, élèves, parents et bénévoles, la problématique reste la même, soit le manque d’espace au sein de l’école.

Tôt ou tard, le local de la bibliothèque se verra modifié. Pour le moment, les bénévoles continuent de partager le local avec le service de garde et pourraient voir leur nombre d’heures diminuer. Puis, les élèves de quatre à sixième année pourraient ainsi être appelés à fréquenter la bibliothèque municipale lors des journées d’ouverture.  

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média