Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élections provinciales

Retour

26 Août 2018

Sarah Élisabeth Aubry - seaubry@lexismedia.ca

François Legault présente Louis-Charles Thouin

Élections provinciales 2018

François Legault et Louis-Charles Thouin

©Photo gracieuseté - Fernande Savard - L'Express Montcalm

François Legault s’est récemment déplacé dans Montcalm pour dévoiler le nom du candidat qui se présente pour la circonscription de Rousseau.

POLITIQUE. Le chef de la Coalition Avenir Québec, François Legault, était récemment de passage à la Salle L’Opale à Saint-Lin-Laurentides pour présenter le candidat qui se rallie au parti politique pour représenter Rousseau. Tel qu’annoncé précédemment, il s’agit du préfet de la MRC de Montcalm, Louis-Charles Thouin.

Sous les acclamations des partisans, François Legault a pris le temps de retracer le parcours de M. Thouin, en racontant leur rencontre. Les deux hommes se sont connus il y a dix ans, par le biais d’une manifestation. Ils sont ensuite demeurés en contact. 

M. Legault estime que son candidat connaît bien les enjeux de Rousseau, de même que ceux de Lanaudière. Il souligne par ailleurs la feuille de route bien remplie de M. Thouin.

Engagements

Une initiative du candidat qui ne passe pas inaperçue est bien le réseau de fibre optique qui permettra d’offrir l’Internet haute vitesse à tous les citoyens de Montcalm. Impressionné par ce projet, François Legault a rappelé l’importance que toutes les régions et sous-régions soient branchées.

« Évidemment il connaît bien les priorités et moi aussi. Il est temps qu’on arrête d’en parler et qu’on les réalise, entre autres la fameuse 25 », a-t-il ajouté. C’est avec confiance que ce dernier a indiqué prendre comme engagement d’effectuer le projet de la voie de contournement.  

Priorités

Le portefeuille des Québécois est un aspect grandement discuté du côté de la CAQ. Le chef souhaite abolir la taxe famille et revenir au tarif de 8,05 $ pour tous. Les taxes scolaires constituent un point cumulant. Il met de l’avant que dans Lanaudière, les citoyens paient davantage, soit 650 $, comparativement aux gens provenant des Laurentides qui déboursent 250 $ pour avoir recours aux mêmes services et à une valeur semblable de maison.

Par ailleurs, François Legault est revenu sur le dossier lié à la santé et le fait de pouvoir avoir accès à un médecin de famille quand la population est malade et ce, dans un délai raisonnable. Il ajoute vouloir changer le mode de rémunération des médecins.

Dans un autre ordre d’idée, la CAQ s’engage à ce qu’il y est des maternelles quatre ans avec des enseignants partout au Québec, et ce, gratuitement, libérant à la fois les places dans les CPE et les garderies.

François Legault et Louis-Charles Thouin

©Photo Sarah Elisabeth Aubry

Entouré de quelques candidats caquistes, François Legault a mis sur table les engagements de la Coalition Avenir Québec.

Changement

À son tour, Louis-Charles Thouin a pris la parole et s’est dit d’entrée de jeu très touché par le soutien des citoyens. « Au cours des prochaines semaines avec mon équipe gonflée à bloc, je mettrai toutes mes énergies pour porter le message d’espoir et de changement que propose la formation politique. Je veillerai à le faire respecter et même prospérer à travers les quatre coins de Rousseau », spécifie le caquiste qui cumule neuf ans de politique municipale.

Rappelant les enjeux sur la table de la circonscription, il sait qu’il y a du travail à faire du côté de l’éducation, des conditions de vie des aînés, de la sécurité sur les routes, de la main-d’œuvre et plus encore. « Dans Montcalm, il y a un problème sérieux de diplomation. On est parmi les pires au Québec. Il faut améliorer ça. La CAQ propose de bonnes solutions et de bons outils pour améliorer la persévérance scolaire », partage le candidat.  

Questionné à savoir comment il entrevoit sa campagne face au député péquiste Nicolas Marceau, M. Thouin réplique être prêt à défendre les idées de la CAQ et se dit confiant. « J’ai un grand respect pour lui et c’est mutuel. Je m’attends à une campagne respectueuse où chacun présentera ses idées », renchérit-il.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média