Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

16 Août 2018

Sarah Élisabeth Aubry - seaubry@lexismedia.ca

Saint-Liguori procède à l’installation du réseau d’égout

Après dix ans d’attente

Lancement des travaux à Saint-Liguori

©Photo - Sarah Elisabeth Aubry - L'Express Montcalm

Pour officialiser le moment, des ingénieurs, des députés, la mairesse, le préfet de la MRC de Montcalm et des conseillers municipaux se sont joint à la pelletée de terre.

La mairesse de Saint-Liguori, Ghislaine Pomerleau, peut enfin crier victoire. Le projet d’installation du réseau d’égout grandement discuté, travaillé et pensé depuis dix ans se concrétise maintenant avec la première pelletée de terre officielle. Les citoyens de la municipalité pourront enfin bénéficier de ce système d’épuration des eaux; d’ici là, les travaux sont lancés.  

Chiffrée pour un coût total de 9 852 670,50 $ avant taxes, cette initiative a pu être subventionnée en grande partie par les gouvernements du Canada et du Québec, qui ont octroyé un montant de 8 212 020 $ par le biais du programme d’aide financière « Fonds pour l’eau potable et le traitement des eaux usées » (FEPTEU).    

« C’est un projet majeur pour Saint-Liguori et pour Montcalm. Celui-ci n’aurait jamais pu se réaliser sans une importante subvention. C’est une belle implication du gouvernement dans ce dossier-là », commente le préfet de la MRC de Montcalm, Louis-Charles Thouin. 

Délai prévu 

Si plusieurs panneaux indiquent des détours et des routes barrées, c’est de bon augure. Effectivement, une fermeture de route sera nécessaire pour réaliser ces travaux d’envergure. Ceux-ci ont débuté le 6 août et s’échelonneront jusqu’aux mois de novembre ou décembre. On estime qu’il faudra près de 17 semaines pour voir à l’avancement de ces derniers.  

Pour ce qui est de la mise en place de l’étang aéré, le ministère des Transports de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports tend à informer la population qu’une fermeture complète est à prévoir du rang de l’Église à Saint-Liguori, dont l’intersection des rues Richard et Héroux, l’intersection du rang de l’Église et de la terrasse Coupal. 

Puisqu’il s’agit de modifications importantes, le délai est réparti sur deux ans permettant de poursuivre les efforts dans le secteur villageois excluant la partie du site pour les eaux usées. « En 2019, ça devrait être fini et en 2020, tout le monde devrait être raccordé », soutient la mairesse.  

À l’approche de la rentrée scolaire, il devra y avoir une coordination avec la mise en place des installations. Une école est située à côté de l’hôtel de ville de Saint-Liguori. Il y a aura un travail à effectuer pour voir à la sécurité des élèves et pour qu’ils puissent bien se rendre à leur établissement scolaire.  

Lancement des travaux à Saint-Liguori

©Photo - Sarah Elisabeth Aubry - L'Express Montcalm

Après dix ans d’attente, le projet de l’implantation du réseau d’égout est enclenché.

Processus  

Rappelons que le  4 octobre dernier, une séance d’information publique renseignait les citoyens quant à l’implantation du projet. Ceux-ci avaient reçu une lettre et étaient invités à assister à la rencontre à la municipalité, afin de prendre connaissance des démarches à venir. 

C’est au mois de mai de cette année que la municipalité révèlait l’emplacement du site pour la construction d’un étang aéré à parois verticales disposé au 490, rang de l’Église, anciennement nommé « Lapointe sport ». C’est à la suite d’un sondage maison que la population votait en majorité en faveur de cette possibilité.  

Impacts  

Pour faire un choix quant à l’emplacement de l’étang aéré, des tests de sol ont dû être faits à l’aide d’échantillons pour connaître la solidité des sols. Quatre endroits ont été ciblés et la décision s’est arrêtée sur le rang de l’Église. Mme Pomerleau rassure les citoyens en spécifiant qu’aucune odeur ne se dégage de l’étang aéré. 

Le bruit est un impact qui inquiétait aussi certains individus, tout comme l’apparence. « Notre étang aéré est vertical et est fait comme une piscine en hauteur. Nous avons choisi ça, parce que ça prend beaucoup moins de terrain », explique-t-elle. 

Si d’autres craignent pour la baignade, Mme Pomerleau mentionne que l’administration doit suivre une règlementation du ministère de l’Environnement. « C’est sûr qu’on va être dans les normes pour s’assurer que notre belle rivière reste belle et non polluée. Nous n’avons pas le choix. C’est une obligation », renchérit-elle sur les démarches à suivre.  

Les eaux usées passeront dans les étangs aérés et il y aura un rejet dans la rivière. Des normes strictes les amènent à agir de façon responsable, puisque Crabtree est situé en amont, puis s’approvisionne de l’eau de la rivière. 

Pour  connaître les déviations, l’échéancier des travaux, consultez le www.saint-liguori.com.  

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média