Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

28 décembre 2018

Sarah Élisabeth Aubry - seaubry@lexismedia.ca

Luciole prend son envol

Projet Luciole

©Photo - Sarah Elisabeth Aubry - L'Express Montcalm

L’ancien préfet de la MRC de Montcalm et président du conseil d’administration de MTFO, les maires et mairesses, ainsi que les membres du conseil d’administration de MTFO ont procédé à la pelletée de terre officielle du nouveau siège social Luciole.

TECHNOLOGIE. Cinq ans après les premiers balbutiements du projet Luciole, les élus montcalmois vont de l’avant avec une première pelletée de terre, officialisant les travaux de construction du centre administratif, situé à Saint-Esprit. De quoi réjouir ceux et celles qui n’ont pas encore accès à Internet haute vitesse.

Avec la mise en place du réseau fibre optique, il sera possible d’offrir l’Internet haute vitesse à tous, y compris ceux et celles situés en dehors des périmètres urbains du territoire, en plus de proposer un accès à la câblodistribution et à la téléphonie locale et interurbaine. On se rappelle qu’en 2012, un grand nombre de Montcalmois ne peut toujours pas accéder au réseau Internet et est mal desservi.

La MRC remarque qu’il y a une absence de volonté des fournisseurs d’implanter le réseau dans différents secteurs. En 2013, une étude de faisabilité financière est effectuée et il y a une motivation des élus de voir à cette problématique affectant 7  166  foyers du territoire de Montcalm.

Le déploiement du réseau devrait être complété en mars 2019. Cependant, selon les dernières informations, un peu de retard avait été engendré. Le 15 mai dernier, plusieurs élus et maires s’étaient réunis pour assister à la pelletée de terre bien entamée du centre administratif. Le bâtiment a été construit à Saint-Esprit où une vingtaine de personnes y travailleront. (SEA)

Ouverture écocentre à Saint-Lin-Laurentides

©Photo archives - L'Express Montcalm

Les représentants de la municipalité lors de l’ouverture officielle de l’écocentre.

L’écocentre de Saint-Lin-Laurentides voit le jour

ENVIRONNEMENT. Après quatre ans de travail, les conseillers municipaux et le maire de Saint-Lin-Laurentides, Patrick Massé, se disent satisfaits des efforts fournis afin de concrétiser le projet d’écocentre et le Guide Vert 2018, distribué à tous les citoyens. La Ville tend ainsi à mettre en valeur le respect de l’environnement, le développement durable et la conscience collective.

L’ouverture officielle de l’écocentre se tenait le 12 mai dernier. « Ça fait quatre ans qu’on en parle. Ça fait quatre ans qu’on l’avait promis. Le voilà enfin arrivé », affirmait alors M.  Massé. C’est un sentiment d’accomplissement pour la Ville, mais aussi un avancement pour l’environnement.

Quelques règles sont par ailleurs à suivre pour les usagers. Ces derniers doivent trier chacune des matières et les mettre dans les bacs et conteneurs appropriés. Il est à retenir que les bennes versantes et les camions de six roues et plus sont interdits au site.

Pour les entreprises et les citoyens désirant se débarrasser de matériaux, ainsi que de rebuts non triés, ils se voient dans l’obligation de payer 30 $ par verge cube. L’écocentre de Saint-Lin-Laurentides est situé au 217, rue Industrielle à Saint-Lin-Laurentides. (SEA)

Décès Roger Charette

©Photo gracieuseté - L'Express Montcalm

Roger Charrette a donné le relais du Festival Country à Sylvie Rioux.

Roger Charette nous quitte

DÉCÈS. Roger Charette a su marquer son entourage, les amateurs de country et tous ceux qu’il croisait sur son passage. Après avoir combattu un cancer du poumon, le promoteur du Festival Countr y de Saint-Lin-Laurentides s’est éteint le 23 mai dernier.

On se remémore que le monde du country a perdu un grand homme qui a su s’investir grandement en donnant son cœur et toute son énergie pour la cause de la musique et de ceux l’entourant. Ne se sentant pas bien l’hiver dernier, M. Charrette a appris qu’il souffrait d’un cancer du poumon à la suite de quelques tests de santé. Voyant son état de santé se dégrader, il prend du temps pour lui, mais reste positif malgré tout.

C’est lors d’une visite de son amie et artiste Sylvie Rioux qu’il lui confie vouloir lui léguer le Festival, puisqu’elle connaît la plupart des personnes impliquées. Après un moment de réflexion, elle accepte sa proposition. Roger Charette annoncera cette nouvelle lors du dernier festival faisant part également de son état de santé. Il partageait léguer l’événement à celle qu’il appelait sa fille. (SEA)

Soirée vegas Service d'Entraide

©Photo archives - L'Express Montcalm

Les participants étaient libres de se promener, d’échanger, de jouer et joindre la piste de danse.

Le Service d’Entraide atteint ses objectifs

COMMUNAUTAIRE. Pour une cinquième édition, le Service d’Entraide de Saint-LinLaurentides en a mis plein la vue à ses invités lors de sa soirée bal en blanc. Musique, ambiance, décor, tout y était pour que les participants se sentent comme à Vegas.

L’événement avait attiré 200 personnes à la Salle l’Opale à Saint-Lin-Laurentides le 5 mai dernier. L’objectif était de soutenir l’organisme et d’amasser des fonds pour venir en aide aux familles plus démunies de la communauté. Résultat, plus de 10 000 $ ont ainsi pu être récoltés pour soutenir les personnes dans le besoin.

Pour agrémenter la soirée, le groupe Diva5 a rejoint la scène pour ajouter à l’ambiance et interpréter des chansons disco.

Neuf stations d’alimentation d’une grande variété étaient installées. On retrouvait également des tables de jeux comme celles du casino. Les participants pouvaient se promener, échanger et profiter de la piste de danse. Plusieurs tirages et prix ont été remis lors de la soirée. Soulignons que ce sont 159 familles qui font appel au Service d’Entraide de Saint-LinLaurentides et ce, par semaine. (SEA)

Cirrus Cirkus troupe

©Photo archives - L'Express Montcalm

Les artistes utilisent différents matériaux pour effectuer leurs prouesses techniques, dont le monocycle.

Cirrus Cirkus au cœur des traditions lanaudoises

SPECTACLE. Clown, acrobaties, prouesses, musique, numéros de lumière et de feu...Voilà ce que Cirrus Cirkus proposait en vue de son passage au Complexe JC Perreault, à Saint-Roch-de-l’Achigan. La troupe de Saint-Lin-Laurentides y a présenté pour une première fois sa création « Le Cirque tout un Parkours ! »

La troupe Cirrus Cirkus voit le jour en 2004, par une initiative de dix jeunes étudiants de l’école Drôle de Cirque et de l’implication d’un professeur. C’est le début d’une grande aventure qui permet notamment à la troupe de voyager à travers de nombreux pays et pour faire connaître le « cirque social ».

Lors du spectacle au Complexe JC Perreault, le public a pu assister à une fusion entre les techniques de cirque contemporains et de « parkours ». C’est par des déplacements rapides créant un rythme effréné et des prestations amenant les professionnels à utiliser toute sorte de matériel qu’ils ont pu faire découvrir la culture lanaudoise et les légendes. Il est à souligner que Cirrus Cirkus est reconnu comme un cirque social. La troupe oeuvre auprès des jeunes en situation précaire. (SEA)

Équipe de hockey

©Photo archives - L'Express Montcalm

À gauche, le propriétaire de l’équipe Houston, Maxime Saint-Michel À droite, le propriétaire des Mustangs Olivier Ford de Saint-Hubert dans la LHSR, Sylvain Poirier.

Une équipe de hockey sénior verra le jour

HOCKEY. Mai 2018. On annonce qu’il y aura une équipe de hockey sénior au Complexe JC Perreault de Saint-Roch-de-l’Achigan. Après plusieurs mois de travail, l’équipe du Houston Bar et Grill hockey promet de se retrouver sur la glace dès le lancement de la saison, dans la Ligue de Hockey Senior du Richelieu (LHSR).

L’idée est de former une équipe composée de trente joueurs, qui disputera douze parties à domicile, en plus des séries. L’organisation espère rejoindre 300 partisans par partie. Les responsables se disent heureux des développements de ce projet. L’organisation espère conquérir le cœur et la tête des amateurs de hockey de la région.

La mission première de l’équipe sera d’offrir un divertissement sportif et de redonner aux jeunes de la société en proposant des événements festifs. On vise à ce que l’équipe de hockey de Saint-Roch-de-l’Achigan s’assure une place de très haut niveau parmi l’élite de la ligue. (SEA)

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média