Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

07 Novembre 2018

Sarah Élisabeth Aubry - seaubry@lexismedia.ca

De projet personnel à un marathon pour la cause des enfants malades

Une troisième édition de course à Saint-Jacques

Marathon de Norah et Nathan

©Photo gracieuseté – Marathon de Norah et Nathan - L'Express Montcalm

Les familles, des petits et grands ont pris part au Marathon de Norah et Nathan. Les fonds amassés iront à la Fondation Charles-Bruneau.

Il y a cinq ans, Élizabeth Lamontagne se lançait tout un défi pour son projet personnel en secondaire cinq dans le cadre de ses études au collège Esther-Blondin. Son but, faire un marathon et amasser des fonds pour la Fondation Charles-Bruneau. Quelques années plus tard, l’expérience se répète pour une troisième année et cette fois-ci pour une seconde fois à Saint-Jacques.

Malgré une température froide et la première neige, les participants ont bravé les conditions météorologiques le 28 octobre dernier et ont enfilé des vêtements chauds pour une bonne cause lors du marathon de Norah et Nathan. 300 coureurs ont rempli leur mandat et ont tenu à soutenir les enfants malades à travers leurs épreuves de vie.

Pour Élizabeth Lamontagne le marathon c’est un grand challenge. Un peu comme ce qui atteint les enfants et leur combat contre la maladie. Avec des efforts et de l’entraînement, elle réussit à parcourir 42 km lors de son premier marathon de Saint-Georges en Beauce. « Je devais trouver un marathon qui acceptait les 18 ans et moins puisqu’à ce moment,  j’avais 16 ans. Je ne pensais pas franchir la ligne d’arrivée », se remémore-t-elle. Or avec de la détermination et de l’endurance, elle parvient à terminer son défi. Par ce marathon, elle espère récolter 5 000$ et redonner les fonds à la fondation.  

Répéter l’expérience

Appuyée par deux amies dont Stéphanie Leblanc et Catherine Riopel, le marathon de Norah et Nathan est implanté pour une première à Saint-Ambroise. L’an passé et pour cette édition, l’évènement sportif toujours dédié à la même cause est reconduit. Si ce dernier devait se tenir près du Collège Esther-Blondin, il a plutôt eu lieu à la dernière minute au Vieux-Collège à Saint-Jacques. « Ça l’a été toute une organisation de faire des grands changements et de mettre en place les circuits », exprime Élizabeth Lamontagne.

L’évènement a failli ne pas voir le jour, mais avec un travail d’équipe efficace, les installations ont été mises en place à temps. « Le maire de Saint-Jacques est très enthousiaste et tient à ce qu’il reste dans la municipalité », souligne la directrice.

Celle-ci observe avec ses partenaires une hausse de participation d’édition en édition. « On ne se fixe aucun montant à atteindre. Cette année, nous avons réduit les coûts pour participer afin d’accueillir plus de personnes », explique-t-elle.

Lors de la journée, plusieurs circuits étaient prévus, dont un trajet de 21 km, 10 km à la marche et la course, 5 km avec cette même option, 2km et 1 km réservé aux enfants.

Marathon de Norah et Nathan

©Photo gracieuseté – Marathon de Norah et Nathan - L'Express Montcalm

Les participants étaient prêts à courir malgré la température froide et la première neige le 28 octobre dernier à Saint-Jacques.

Soutenir des enfants

L’initiative de départ pour Élizabeth à travers son projet de secondaire 5 était d’appuyer la fille d’un ancien enseignant atteinte d’un cancer, soit un lymphome de Burkitt à l’âge de 3 ans et peut à ce jour continuer à vivre normalement. Depuis deux années de suite, c’est aussi le petit Nathan en âge maintenant d’intégrer la garderie qui voit sa santé améliorée. À trois ans, il doit subir une greffe de moelle osseuse. Aujourd’hui, il a des rendez-vous moins fréquents à l’hôpital, puisqu’il va mieux.

C’est surtout aux enfants que pensait Élizabeth quand elle a vu son idée décollée. Bien qu’il manquait de bénévoles et que les parcours n’étaient pas conçus tel que voulu, les différents intervenants ont assuré une réussite de la journée. Grâce à la collaboration de la municipalité de Saint-Jacques, des pompiers, policiers et des bénévoles, tout était en place pour accueillir les participants, puis assurer leur sécurité.      

Marathon de Norah et Nathan

©Photo gracieuseté – Marathon de Norah et Nathan - L'Express Montcalm

Plusieurs trajets étaient proposés aux participants. Ils avaient la possibilité de marcher ou de courir pour certains parcours.

Plusieurs invités de renom étaient présents et qui ont marqué le monde de la course, dont l’athlète Patrick Charlebois, Annie Leblanc et Pierre JR Heynemand. Ces derniers ont réussi au cours de leur carrière à faire leur marque en participant à des évènements de grande envergure, puis à se surpasser dans leurs performances. Les intéressés ont profité de l’occasion pour aller à leur rencontre.

Le décompte final pour le montant n’est pas encore déterminé, puisque des sommes d’argent s’ajoutent. Élizabeth Lamontagne confirme 7 000$ se disant fière de pouvoir appuyer la Fondation Charles-Bruneau. Des médailles de participation ont été offertes à tous, ainsi que par catégorie à la fin des épreuves.

Ne fermant pas la porte à d’autres évènements semblables pour soutenir la même fondation, Élizabeth Lamontagne compte poursuivre ses efforts. Ayant terminé récemment sa technique policière, elle œuvre pour le Service de police de la Ville de Montréal, mais pas encore à titre de policière.

Pour en savoir plus sur ce projet, consultez la page Facebook « Marathon de Norah et Nathan. »

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média