Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

21 novembre 2018

Nathalie Vigneault - nvigneault@lexismedia.ca

Les CJE lancent l’Escouade Entrepreneurius

Entrepreneurius cje

©photo Nathalie Vigneault

Les élus, représentants de la Table d’action en entrepreneuriat de Lanaudière et des cinq CJE de la région, ont fièrement lancé l’initiative Escouade Entrepreneurius

Les cinq Carrefours Jeunesse-emploi (CJE) de la région de Lanaudière ont dévoilé leur tout dernier projet visant à nourrir la culture entrepreneuriale chez les jeunes du secondaire. Le tout est assorti d’un concours d’entrepreneuriat.

Après le succès du projet Curio Entrepreneurius qui a été lancé en mars 2015 auprès de la clientèle de 5e année du primaire, voilà que l’Escouade Entrepreneurius débarque dans les écoles secondaires de la région. Ce nouveau guide, destiné aux jeunes du 3e secondaire, permet d’éveiller le goût d’entreprendre chez les jeunes.

Dans ce programme, un groupe d’environ quatre élèves est invité à se glisser dans le rôle de cette escouade dans laquelle chacun déterminera sa personnalité liée à un poste: le responsable (production), l’harmonieuse (ressources humaines), l’aventureuse (communication, marketing) et le curieux (finances).

On y explique aussi l’« abc » d’un démarrage d’entreprise, comme l’étude de marché, le sondage, les concurrents, les formes juridiques. On y découvre des portraits d’entreprises, les rôles de chacun, le budget, la facturation, le « pitch » de vente, etc.

Nourrir le goût d’entreprendre

Pour tous les intervenants présents, dont les élus et les entrepreneurs notamment, il est clair que de telles initiatives sont bénéfiques. « Il va de soi que nous sommes enthousiastes à l’annonce de projets liés au développement des compétences entrepreneuriales et plus particulièrement chez nos jeunes. Nous saluons la réalisation du projet Entrepreneurius et soyez assurés de notre collaboration pour la suite des choses. Bon succès! », a souligné Louis-Charles Thouin, député de Rousseau et adjoint parlementaire de la ministre des Affaires municipales, en son nom et au nom du caucus lanaudois.

En effet, « L’indice entrepreneurial québécois 2017 révèle que trois propriétaires québécois sur cinq ferment leur entreprise avant qu’elle ne franchisse le cap des cinq ans. Le développement de l’entrepreneuriat, traditionnel et coopératif, est donc très important pour l’avenir du Québec. Voilà l’optique dans laquelle ce cahier a été créé », soulignait d’emblée Élise Rainville du CJE de Joliette.

Des aptitudes pour la vie

Les intervenants sont d’accord, acquérir des compétences entrepreneuriales es bénéfique dans le parcours de tout jeune, qu’il devienne entrepreneur ou non plus tard : hausse de la confiance en soi, de la motivation, perception positive de leur école, développement des qualités entrepreneuriales et bien plus.

Pour Geneviève Rinfret, directrice générale du CJE Montcalm, l’apprentissage des aptitudes entrepreneuriales est aussi un des moyens de préparer les jeunes à un marché du travail en constante transformation. « La compétence clé dans ce contexte est certainement la capacité d’adaptation. Le parallèle est qu’à partir du moment où on a une idée en tant qu’entrepreneur, ce n’est jamais linéaire. L’outil qui est lancé aujourd’hui nous permet de travailler sur quatre éléments essentiels à la réussite des jeunes : la motivation, l’effort, la constance et le support. À partir du moment où on réussit à travailler ces éléments-là, on s’assure presque systématiquement de qualifier ces jeunes. »

La réalisation de ce guide est possible grâce à la participation financière du Gouvernement du Québec et de la Table d’Action en Entrepreneuriat de Lanaudière.

Pour consulter le guide : entrepreneurius.net

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média