Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

20 novembre 2018

Sarah Élisabeth Aubry - seaubry@lexismedia.ca

Préserver les traditions culturelles vivantes dans Lanaudière 

Traditions vivantes dans Lanaudière

©Photo gracieuseté - Philippe Jetté - L'Express Montcalm

Marie-Berthe Guibault, flécheuse, Marie-Julie Asselin, responsable du développement culturel, MRC de D'Autray, Philippe Jetté, président du Centre du patrimoine vivant de Lanaudière et Les Petits Pas Jacadiens, Stéphanie Lépine de Camp de Violon Trad Québec, Marie-Josée Hardy chef de division culture, Ville de Joliette, Claudette Roberge de l’Association des artisans de ceinture fléchée de Lanaudière et Mélanie Boucher, vice-présidente, Les Petits Pas Jacadiens.

Du 26 au 28 octobre dernier se tenait le Rassemblement patrimoine vivant 2018 permettant de porter une grande réflexion nationale sur les traditions culturelles du Québec. L’évènement célébrait ses 25 ans et était organisé par le Conseil québécois du patrimoine vivant. L’objectif était de voir au développement des traditions culturelles du Québec. Dix délégations lanaudoises y étaient. 

Lors du rassemblement, différentes tables de travail étaient réunies, afin d’échanger et d’amener un regard sur les orientations et les actions à développer au niveau de la culture traditionnelle. De l’avis du président du Centre du patrimoine vivant de Lanaudière, Philippe Jetté, Lanaudière comprend plusieurs organisations dynamiques pour préserver les pratiques traditionnelles et être en mesure de les transmettre d’une génération à une autre. 

D’ailleurs, l’organisme Les Petits Pas Jacadiens a rejoint les tables de travaille pour aborder le développement de la veillée de danse avec le ministère de la Culture. Deux initiatives ont été mises en lumière dont «Transmission de la danse traditionnelle en Nouvelle-Acadie » et « Câll la veillée chez vous ! »  

Se démarquer dans Lanaudière 

Différents bons coups ont été soulignés durant l’évènement, dont le projet novateur « Pour la suite du geste…rassemblons-nous! », se méritant le premier Prix CQPV 2018. Le Camps de Violon Traditionnel Québécois a fait valoir des actions de transmission. 

De leur côté, la Ville de Joliette et la MRC de D’Autray ont présenté leurs idées pour les initiatives en patrimoine vivant. D’autres organisations ont profité de l’occasion pour s’illustrer dont l’Association des artisans de la ceinture fléchée par Marie-Berthe Guibault qui a offert un atelier-conférence. Le Festival Mémoire et Racines était également de la partie. La conteuse Eveline Ménard et le médiateur du patrimoine vivant Philippe Jetté se sont penchés sur la façon et l’art de raconter des récits de traditions orales.   

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média