Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

13 novembre 2018

Sarah Élisabeth Aubry - seaubry@lexismedia.ca

Louis-Charles Thouin fait état de ses priorités

Choisi comme adjoint parlementaire

Nouvelle nomination pour Louis-Charles Thouin

©Photo tirée de Facebook - Louis-Charles Thouin - L'Express Montcalm

Très fier de sa nouvelle nomination comme adjoint parlementaire de la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation pour le volet affaires municipales, le député de Rousseau, Louis-Charles Thouin se dit touché par la confiance que lui accorde le premier ministre du Québec, François Legault.

Le premier ministre du Québec, François Legault a procédé récemment à la nomination des adjoints et adjointes parlementaires qui auront pour rôle de soutenir les ministres du gouvernement dans leurs réalisations. Le député de Rousseau, Louis-Charles Thouin a été choisi adjoint parlementaire de la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation pour le volet affaires municipales.

« Ça va de soi je suis très content. J’aurais été content, peu importe le poste d’adjoint parlementaire, mais très heureux particulièrement d’être adjoint aux affaires municipales, puisqu’il s’agit de mon champ de compétences. C’est une belle marque de confiance de la part de M. Legault, car c’est un ministère important », commente Louis-Charles Thouin sur son nouveau rôle.

Ayant accumulé de l’expérience dans le milieu municipal à titre de maire, préfet, président de la Table des préfets, administrateur à la tête de la Fédération québécoise des municipalités, ses connaissances lui confèreront un atout pour ce poste.

Un adjoint parlementaire est tout d’abord choisi par le premier ministre pour assister un ministre dans ses fonctions. Il peut représenter le ministre à la période de questions et lors d’activités en région et est amené à mener des projets. Il doit se pencher sur des solutions et peut créer un comité de travail.    

Élu depuis le 1er octobre, le député explique être dans un processus d’organisation avec le parti. Il a commencé à travailler sur des dossiers avec des citoyens. Il se doit de suivre les étapes protocolaires avec l’Assemblée nationale et s’installera sous peu dans son bureau entourer d’une nouvelle équipe.

Priorités pour Rousseau

Louis-Charles Thouin compte remettre à jour les dossiers de circonscription et en prendre connaissance rapidement, afin de répondre aux demandes des citoyens. Au niveau régional, M. Thouin a bien l’intention de respecter ses engagements pris lors de la campagne électorale et commence à faire des démarches pour régler plusieurs enjeux. Diverses rencontres sont notamment prévues telles qu’avec le ministre des Transports sur les dossiers de la voie de contournement à Saint-Lin-Laurentides et le prolongement de l’autoroute 25.

Le schéma d’aménagement est aussi une problématique sur laquelle le député compte travailler. Une rencontre est organisée avec la ministre des Affaires municipales et le ministre de l’Agriculture pour le faire avancer. « La machine est en marche. Ça ne roule pas à la vitesse que je le voudrais, parce qu’il y a beaucoup de protocoles, mais dès que nous allons avoir fait un premier tour, le reste va aller plus vite », précise-t-il.

Depuis plusieurs mois, le projet de la grappe éducative a été lancé dans Montcalm. C’est le Carrefour jeunesse-emploi qui a initié cette proposition due à la sous-scolarisation dans la région. Une annonce sera faite sous peu en lien avec la réinsertion au travail avec l’organisme.

Relations avec le premier ministre

« Honnêtement, je suis très fier de mon chef. Je trouve qu’il agit en chef d’État, il est humble, à sa place, il est posé; je suis très content et privilégié de faire partie de cette équipe-là », exprime-t-il. S’il a pu le sentir un peu stressé durant la campagne électorale, la nervosité est derrière lui. M. Thouin souligne l’assurance et la solidité de François Legault. Ce dernier rappelle souvent à l’équipe de continuer à être proche de leurs citoyens et des personnes qu’ils auront à côtoyer.

Quitté ses autres fonctions

Louis-Charles Thouin travaillait derrière plusieurs projets et a dû quitter ses fonctions comme président à la Table des préfets, préfet de la MRC de Montcalm et son poste de président du conseil d’administration de Montcalm Télécom fibres optiques (MTFO).

Des élections auront bientôt lieu, afin de voter pour un nouveau préfet. Les personnes intéressées se verront avoir un certain délai pour manifester leur intérêt et se présenter. Quelques délais se sont ajoutés dans l’élaboration du projet Luciole, mais dans l’ensemble, des démarches sont en cours, afin de respecter les échéanciers.

Pôle agroalimentaire

Un projet est présentement en pourparlers pour établir un pôle agroalimentaire, soit un parc industriel dédié aux entreprises se spécialisant dans ce domaine à Saint-Esprit. « On a toujours ce projet-là en tête. J’y crois et j’aimerais le voir se réaliser », détaille M. Thouin qui tentera de pousser cette initiative auprès du ministre de l’Agriculture.

Avant de pouvoir procéder, il doit avoir l’espace nécessaire et cela doit passer par le schéma d’aménagement avec les affaires municipales. « J’ai le privilège d’être aux affaires municipales. J’estime avoir la chance d’avoir un impact plus important pour régler le dossier rapidement », estime-t-il.

Selon le député, il devrait y avoir des solutions à envisager pour transformer par exemple des légumes délaissés dans les champs ayant pour impact de créer de l’emploi dans le secteur et permettant de nourrir des personnes dans le besoin, puis de stimuler l’économie pour les agriculteurs.      

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média