Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

21 Octobre 2018

Sarah Élisabeth Aubry - seaubry@lexismedia.ca

Après de nombreuses années d’hésitation à se lancer en enseignement, Irène Chartrand célèbre les vingt ans de son école d’art

Plonger dans l’enseignement

Académie Traits et Portraits

©Photo gracieuseté - Irène Chartrand - L'Express Montcalm

Irène Chartrand à droite et une ancienne élève Suzanne Blanchard. C’est cette dernière qui a effectué le tirage du coffret de dessin parmi les participants de l’atelier « Dessiner grâce au cerveau droit ».

Irène Chartrand est une artiste dans l’âme. Croyant à son talent, mais pas assez pour enseigner l’art, elle apprend par elle-même la peinture et le dessin. Son rêve, enseigner aux autres et transmettre sa passion. Ce qui lui fait hésiter? Le fait qu’elle n’ait pas appris par quelqu’un d’autre, c’est vingt ans plus tard qu’elle fait le saut, puis décide de supporter des intéressés qui tendent à s’améliorer ou encore simplement à apprendre.

Son don, son talent, Irène Chartrand croit l’avoir retenu de son père. Ce dernier peinturait et dessinait. Il n’aura jamais vu tous les accomplissements de sa fille, puisqu’il s’éteint avant que l’artiste-peintre ne se lance complètement. « Mon père prenait l’habitude de peintre le dimanche. Il n’aura jamais vu mes toiles. Je crois que j’ai retenu quelque part de cette hérédité », souligne Mme Chartrand.

L’artiste entreprend des études en lancement d’entreprise et complète un baccalauréat en art plastique. Afin de concrétiser sa démarche, Mme Chartrand décide de se lancer en 1998 où elle présente son travail et commence à exposer. C’est par ailleurs son parcours universitaire qui l’influence et forge ses techniques dont celle de dessiner grâce au cerveau droit.

La créatrice se consacre principalement à faire des portraits réalistes à l’huile, tout en laissant l’œuvre raconter ce qui est invisible. Avec le temps, elle se spécialise dans l’enseignement du portrait où la nature morte et les animaux constituent sa source d’inspiration. Se décrivant maintenant comme peintre-portraitiste, elle réinvente à sa façon son art en ajoutant par exemple de l’écriture, des textures, de la transparence, etc.     

Académie Traits et Portaits

©Photo gracieuseté - Irène Chartrand - L'Express Montcalm

Irène Chartrand a lancé sa propre école d’art il y a maintenant vingt ans. Elle en a profité lors des journées de la culture les 29 et 30 septembre derniers pour accueillir des visiteurs et les initier à l’art grâce à des ateliers.

Parvenir à l’enseignement

Au tout début, Irène Chartrand offre des cours à Saint-Roch-de-l’Achigan dans le sous-sol de l’église. Elle veut réellement partager son intérêt pour le dessin et la peinture, ainsi que les techniques pour y parvenir. Aujourd’hui, Irène Chartrand peut se dire mission accomplie. Son école de dessin et de peinture, l’Académie Traits et Portraits célèbre ses vingt ans d’existence.

De nos jours, c’est de sa propre maison qu’elle accueille ses élèves. Ayant fait sa marque en parcourant les évènements, en mettant en lumière son travail, elle gagne des prix et expose un peu partout sur le territoire de Lanaudière. Ce qui l’impressionne, « c’est la satisfaction qu’on chacun des élèves. Ils donnent toujours plus de ce que je demande », précise-t-elle. C’est aussi à son avis d’observer la progression de tous les participants et le fait de s’adapter à chaque personne qui l’intéresse. Pour elle l’enseignement à la fois un caractère stimulant et valorisant, ce qui l’amène à transmettre sa passion pour la peinture et la vie à ses élèves.  

Les journées de la culture

Les 29 et 30 septembre derniers, l’Académie Traits et Portraits a ouvert ses portes à tous. C’était l’occasion de promouvoir les ateliers et montrer aux visiteurs qu’ils ont la capacité de dessiner, mais que leur perception peut être restreindre en dessin en raison de leur façon de voir les choses.

Lorsqu’elle commence à enseigner, Mme Chartrand se pose une question constituant son point d’encrage « si j’avais eu la chance de suivre un cours de portrait, de quelle manière est-ce que j’aurais aimé qu’on enseigne? », indique la peintre-portraitiste. C’est à partir de cette interrogation que son enseignement se peaufine. Elle explique que sa méthode d’enseignement est efficace.

Tous les élèves qu’elles poussent à prendre part à des concours d’exposition repartent avec des prix pour leurs œuvres. « À tel point, qu’éventuellement je pense peut-être offrir mes services de coaching aux futurs peintres-portraitistes intéressés », fait-elle part.       

Académie Traits et Portraits

©Photo gracieuseté - Irène Chartrand - L'Express Montcalm

Ce qui impressionne Mme Chartrand c’est le fait que ses élèves réussissent toujours à se dépasser. L’enseignement est un objectif de carrière qu’elle avait toujours convoité.

Lors des journées de la culture, plusieurs visiteurs se sont adonnés à des ateliers destinés aux dessins et à la pastel. Les élèves qui fréquentent l’Académie proviennent d’une vingtaine de villes différentes; c’est aussi l’une des seules à donner la session « dessiner grâce au cerveau droit » version intégrale. Cette méthode amène les participants à apprendre à dessiner efficacement et rapidement.  

C’est par ses apprentissages à l’université qu’Irène Chartrand décide d’intégrer une méthode permettant de comparer une même œuvre au premier cours et vers la fin de la session. La précision, la qualité et l’écart est loin d’être similaire.  

Pour ceux et celles désirant en connaître davantage sur les cours, l’Académie Traits et Portraits est disposée au 576 rang de la Rivière Nord à Saint-Roch-de-l’Achigan

Consultez le http://academie-traits-et-portraits.blogspot.com/ ou 450 588-7997.

Un nouveau cours est maintenant offert à l’automne et au printemps de chaque année, soit « Exploration du matériel de dessin. »

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média