Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

25 avril 2018

Sarah Élisabeth Aubry - seaubry@lexismedia.ca

Un tour du monde avec Richard Abel

Embarquement à Saint-Lin-Laurentides 

Avec 38 ans de carrière dans le monde musical, de nombreux prix remportés et une passion indéniable pour la scène, Richard Abel continue de transmettre le bonheur par sa musique. Le 6 mai prochain, il propose un voyage autour du monde en mélodies et en chansons, à la salle l’Opale de Saint-Lin-Laurentides.

Richard Abel a été le premier artiste québécois à inaugurer le nouvel amphithéâtre de Laval nommé la Place Bell. Il s’est également produit au Centre Bell, à la Place des Arts, au Casino de Montréal et bientôt en 2019, au Centre Vidéotron. Il se décrit comme un pianiste « entertainer » qui donne tout un « show ».

Publicité

Défiler pour continuer

J’étais tout petit et cela me fascinait. Le son du piano, ça fait partie des beaux moments de ma vie. Le piano était synonyme de paix, d’arrêt de chicane, de bonheur et d’harmonie. -Richard Abel

« Dans la tête des gens, piano est souvent associé à récital. Mais ce n’est pas ça. J’entends cela depuis 30 ans », aborde M. Abel. Maintes fois, raconte-t-il, les gens s’imaginent qu’il s’agit d’un récital de piano, alors quand ils assistent à une représentation, ils sont surpris.

Une dizaine d’artistes sur scène

Celui pour qui la tournée s’achève débarquera à Saint-Lin-Laurentides accompagné d’une dizaine d’artistes et de musiciens. Ensemble, ils exploreront différents styles musicaux, passant des Beatles au groupe mythique ABBA, à un mariachi qui ajoute sa couleur et qui donne envie au public de plonger au cœur du Mexique.

Il se remémore avoir déjà engagé un chanteur qui avait perdu cette flamme et qui était désabusé. Le public attendait un rappel de sa part et il n’est jamais revenu pour prendre les acclamations. Il espère de tout cœur ne pas se rendre à un tel moment dans sa vie. Il confesse avoir hâte de jouer à la salle l’Opale pour se sentir proche des spectateurs et pour le plaisir de se donner à 100 % avec son art.

L’origine de la musique

Habitué à baigner dans le monde de la musique, l’artiste a été inspiré à en jouer grâce à sa mère. « J’étais tout petit et cela me fascinait. Le son du piano, ça fait partie des beaux moments de ma vie », fait-il part. « Le piano était synonyme de paix, d’arrêt de chicane, de bonheur et d’harmonie », ajoute-t-il.  

Depuis son premier 45 tours, lancé en 1980, il n’a cessé de se produire depuis et compte à son actif trois 45 tours, quatre DVD et un album original, ce qui lui a valu la vente de plus d’un million de titres. Il espère maintenant faire connaître son talent ailleurs dans le monde, notamment par la traduction de ses textes.

Une libération

Aidé par le journaliste Denis-Martin Chabot, M. Abel a décidé de réaliser sa biographie nommée « Mon histoire en noir et blanc », pour dévoiler une partie de sa vie. Il aborde notamment le sujet de ce fameux gain d’un million de dollars, qu’il a rafflé il y a quelques années. Plusieurs personnes lui en parlent toujours, lui rappelaient la chance qu’il a eu. « Si tu savais tout ce que j’ai dû faire pour arriver là. Tu aurais peut-être une autre opinion de moi », partage-t-il à ce sujet.

Richard Abel s’arrête à la Salle l'Opale de Saint-Lin-Laurentides le dimanche 6 mai, à 14h. Billet: 35$ - Réservation: 450 439-3434 ou https://salleopale.com/event/richard-abel/

Il reste encore des places de disponibles à la Salle l’Opale.

Pour les intéressés, voici un lien des extraits de la prestation qui sera offerte le 6 mai https://vimeo.com/163264501 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média