Des parents de Saint-Lin-Laurentides reconnaissent avoir fait vivre des horreurs sexuelles à leur fillette


Publié le 5 mai 2017

Le couple a plaidé coupable à de multiples accusations de nature sexuelle le 5 mai 2017 au palais de justice de Joliette.

©Photo TC Media - Archives

JUSTICE. Un jeune couple de Saint-Lin-Laurentides a reconnu vendredi avoir fait vivre d'impensables horreurs sexuelles à leur fillette pendant plusieurs années.

 

Pendant six ans, le couple formé d'une femme de 30 ans et d'un homme de 31 ans, qu'on ne peut nommer pour protéger l'identité de l'enfant, ont multiplié les gestes de nature sexuelle à son endroit.

Ils ont tour à tour reconnu leur culpabilité et plaidé coupables à plusieurs accusations, dont production, possession et distribution de pornographie juvénile, contacts sexuels, incitation à des contacts sexuels et agression sexuelle.

Les détails de leurs agissements scabreux ont été énumérés par l'avocate de la poursuite, en fin de matinée. Pendant la lecture des faits, le père n'a montré aucune émotion, alors que la mère semblait retenir ses larmes.

Des milliers de photos

Selon ce que la fillette a notamment raconté à la police, les accusés prenaient des photos d'elle nue et de ses parties intimes, prétextant les envoyer au médecin de la famille et que son père était également nu lors de la prise des photos parce qu'il avait le même médecin.

Sur plusieurs des clichés, la fillette portait un masque vert.

Plus de neuf mille photos uniques et près d'une quarantaine de vidéos ont été saisies dans les ordinateurs du couple.

Une des photos prises remonte à 2010, alors que la fillette avait à peine un an.

Amateurs d'inceste et de bestialité

Le couple entretenait aussi des conversations avec plusieurs utilisateurs d'un site de personnes amateurs d'inceste où il était notamment question de la fillette.

L'enquête a aussi permis de dévoiler que le couple était aussi amateur de bestialité.

Gestes multiples

Le couple a fait des attouchements sexuels de diverses natures sur la fillette à de multiples reprises.

Selon l'enquête, il est difficile de quantifier le nombre de gestes, mais la preuve permet de démontrer une augmentation à partir des années 2012 et 2013.

Le père aurait notamment offert sa fillette à un homme qu'il avait rencontré sur un forum de discussions pour qu'elle lui fasse des attouchements et vice versa, mais ce dernier aurait été mal à l'aise. Selon ce qu'a révélé l'enquête, les parents avaient déjà eu des échanges sexuels avec lui ainsi que son chien.

Dénoncé

Le couple a été dénoncé par un réseau social en juillet 2015 au National Center for Missing & Exploited Children (Centre national pour les enfants disparus et exploités) en raison du téléversement d'un cliché contenant de la pornographie juvénile.

C'est cette enquête qui a permis aussi de découvrir ce que le couple avait fait subir à leur fillette en compagnie d'un autre couple de Québec et de leur fille.

À une occasion, les deux couples, qui se sont connus via un site internet pour faire de l'échangisme, ont eu des contacts sexuels impliquant leurs fillettes respectives.

Le couple de Saint-Lin-Laurentides a aussi plaidé coupable à de multiples accusations concernant cet évènement, tout comme le couple de Québec qui doit recevoir sa sentence en juillet.

Le père et la mère de Saint-Lin-Laurentides sont détenus depuis leur arrestation, en juin 2016.

À l'époque, la mère avait dit aux policiers n'avoir rien empêché parce qu'elle n'aime pas la chicane.

Ils doivent eux aussi revenir devant la cour en juillet pour recevoir leur sentence.