La cyberfraude est en hausse

Publié le 1 mars 2017

La cyberfraude connaît une hausse importante, selon la police.

©Photo TC Media - Archives

PRÉVENTION. La cyberfraude connaît une hausse importante, selon la police.

« L’accessibilité et l’omniprésence de l’utilisation du web dans nos vies permettent une porte d’entrée facile pour les fraudeurs. Chaque année, de nombreux Québécois sont victimes de fraudes par Internet ce qui occasionne des pertes financières considérables et la possibilité d’impacts psychologiques », indique la Sûreté du Québec.

Outre la cyberfraude, il existe une variété importante de stratagèmes de fraudes dont peuvent être victimes les citoyens et c'est pour cette raison que plusieurs corps policiers ont décidé de s'unir pour faire de la prévention auprès d'eux.

Plusieurs activités de sensibilisation sur la cyberfraude, le vol d'identité et d'autres stratagèmes sont d'ailleurs prévues dans le cadre du mois de la fraude qui a débuté le 1er mars.

Par exemple, des renseignements seront diffusés sur les médias sociaux de la Sûreté du Québec jusqu'à la fin du mois.

« Bien que de nombreuses équipes spécialisées travaillent quotidiennement à combattre les divers types de fraudes, la vigilance demeure le meilleur moyen de contrer les fraudeurs. Les citoyens doivent faire preuve d’un scepticisme vis-à-vis les offres trop attirantes, valider l’information et questionner l’appât du gain trop facile. Ces simples gestes peuvent leur éviter plusieurs ennuis », prévient la police.

Selon elle, les fraudeurs misent généralement sur la méconnaissance, la vulnérabilité des victimes, le sentiment d’urgence et la rapidité pour arriver à leurs fins.