Le message de Recyclette a fait du chemin

Succès de la Patrouille Verte à Sainte-Julienne

Jean Joubert jean.joubert@tc.tc
Publié le 29 août 2013

Il y a 15 ans, Danielle Desrochers, alias Recyclette, rencontrait les élèves des écoles afin de les sensibiliser à la récupération et au recyclage. « Je cachais des matières recyclables dans le bac et à mesure que les enfants nommaient ces matières, je les sortais du bac, comme une surprise. Je les renseignais sur les gestes à poser et à faire avec ces matières », se souvient-elle. Quinze ans plus tard, Recyclette a été invitée à participer à la conférence de presse afin d'entendre le bilan du travail de la Patrouille Verte, cet été, à Sainte-Julienne. Les patrouilleurs, Marie-Pier Blouin et Gabriel Meunier, avaient comme tâche de rencontrer les résidents de Sainte-Julienne, de les aider et les soutenir dans leurs efforts à recycler et composter.

Plus de 1000 visites

Dans un laps de temps relativement court, la Patrouille Verte a cogné à plus de 2000 portes et a rencontré plus de 1000 personnes. Les patrouilleurs ont noté que la plus grande difficulté est de bien trier les matières récupérables et recyclables pour les déposer aux bons endroits. Même phénomène du côté du compostage. Le retour des patrouilleurs l'an prochain devrait contribuer encore davantage à l'éducation de la population. « Il reste encore beaucoup de travail à faire, mais nous sommes sur la bonne voie », a dit Alexandre Désy, coordonnateur du projet. « En améliorant la qualité des matières dans les bacs, cela a pour effet d'augmenter ce que nous pouvons recycler et traiter et réduire ce que nous devons enfouir », a laissé entendre Marc-André Ferland, représentant de EBI Environnement. Pour le maire Marcel Jetté, nul doute que la patrouille sera de retour l'an prochain. « Nous avons eu des commentaires très positifs et je souhaite que d'autres municipalités joignent les rangs l'an prochain. Je suis très heureux du succès de cette première année », a conclu M. Jetté.