Sections

Les fournaises de l'église ne chauffent plus

Brunch annuel de la Fabrique de Saint-Lin-Laurentides


Publié le 8 août 2017

La Fabrique a reçu 10 000 $ en subvention et la facture s'élève à 60 000 $. « Il faut amasser 50 000 $ », dit Ghislaine Lapierre.

©(Photos TC Média Jean Joubert)

SOCIÉTÉ. L'an dernier, le système de chauffage du presbytère avait rendu l'âme.  Cette année, les fournaises de l'église ont fait de même.  Le brunch du 20 août prochain servira à payer l'importante facture de 60 000 $.

0L'annuel brunch de la Fabrique de Saint-Lin-Laurentides aura lieu cette année, le dimanche 20 août à la salle L'Opale.  Cette rencontre sera précédée de la messe à 10 h 30 en l'église paroissiale.  Cette année, il n'y aura pas de visite au cimetière comme par le passé.  « Comme il est difficile de prévoir le temps qu'il fait, on a décidé de ne rien organiser cette année.  Par contre, les gens qui souhaitent aller au cimetière peuvent le faire sas problème », souligne Ghislaine Lapierre.  Soulignons que lors de la cérémonie, il y aura un hommage aux disparus de la dernière année.

Billets

Les billets (25 $) sont disponibles auprès Christiane (450 439-7947) : Ghislaine (450 439-3201) ou encore au presbytère (450 439-2210).  La Fabrique fait appel à la générosité des paroissiens encore cette année, d'autant plus que la fournaise du presbytère est foutue.  «Nous vous attendons nombreux le 20 août prochain.  Et, si vous ne venez pas au brunch, tous les dons sont acceptés », mentionne Mme Lapierre. (JJ)