Sections

« Marqués à vie »… pour que les autres ne le soient pas

Campagne de sensibilisation ciblant la route 158


Publié le 6 juillet 2017

Une campagne-choc avec des visages de familles touchées par la mort.

©(Photo TC Média Jean Joubert)

SÉCURITÉ ROUTIÈRE. Inspirée de la campagne de sécurité « Projet route 116 » lancée l'an dernier dans la région des Bois Francs, une nouvelle offensive pour changer le comportement des automobilistes sur la route 158 entre Mirabel et Joliette est lancée. 

MM. Carle, Mailhot, Thibault (MTQ) et Bel Fakir (SAAQ) ont travaillé main dans la main pour mettre sur pied cette campagne lancée le 6 juillet 2017.
(Photo TC Média Jean Joubert)

Des panneaux routiers des familles touchées par la mort d'un proche sur la route 158, des témoignages des proches des victimes diffusés sur le WEB, un affichage mobile sur une remorque de 53 pieds d'un camion, sont les éléments de la campagne de sensibilisation « Marqués à vie ».  C'est ce matin au bureau de la Sûreté du Québec à Mascouche que les initiateurs de cette démarche ont pris la parole pour expliquer le but de cet exercice.

Comportement

Les familles des victimes ont été invitées à aller voir les affiches le long de la route 158 entre Mirabel et Joliette.
(Photo TC Média jean Joubert)

Prenant la parole, le directeur du poste de la Sûreté du Québec de la MRC de Montcalm, Éric Carle, a mentionné qu'on misait sur les familles pour toucher les cordes sensibles des usagers et changer leur comportement au volant.  « On veut que les automobilistes qui voient ces panneaux réfléchissent aux impacts causés par la mort d'un proche, d'un ami…et qu'il se dise, ouais, je vais être plus attentif, plus patient, plus prudent », explique M. Carle.  « Avec les capsules vidéo, on veut une campagne touchante, émotive, précise le lieutenant Stéphane Mailhot, de la SQ de Louiseville et initiateur du projet « Marqués à Vie ».  M. Mailhot a tenu à remercier les familles qui ont bien voulu collaborer à cette campagne.  Leur apport est très apprécié. »  Cette campagne met aussi à contribution le MTQ ainsi que la SAAQ. Plus de 15 000 véhicules roulent quotidiennement sur la route 158.

Réactions de maires

Alain Bellemare, Alain Beaudry et Pierre LaSalle étaient sur place.

Les maires Alain Bellemare de Saint-Paul, Alain Beaudry de Joliette et Pierre LaSalle de Saint-Jacques ont tous embarqué dans ce projet.  « Avec tout le travail qui a été fait, on ne peut que se réjouir d'une telle initiative », lance Pierre LaSalle.  Malgré tout, les trois maires demeurent convaincus que le MTQ doit faire sa part pour éliminer le plus possible les risques de collisions, notamment, en revoyant la configuration de la route 158, du moins entre Saint-Esprit et Joliette.  « Ça prend un 4 voies, avance le maire de Saint-Paul, Alain Bellemare.  « Il faut que le MTQ intervienne et un 4 voies est très intéressant », ajoute Alain Beaudry.  Pierre LaSalle partage également l'avis de ses collègues.  Rappelons que le MTQ et les municipalités de Saint-Esprit, Saint-Alexis, Crabtree, Saint-Jacques, Saint-Paul et Joliette sont en pourparlers afin d'améliorer la sécurité routière par des interventions concrètes sur le tracé de la route 158.  Cette campagne de sensibilisation devrait durer au moins une année.