Sections

Sainte-Julienne entame le processus pour être certifiée ISO 37001

Le maire Marcel Jetté en a fait sa proposition


Publié le 16 juin 2017

Marcel Jetté, le maire de Sainte-Julienne et son conseil rencontreront la firme Lévesque Stratégies pour bien cerner les objectifs de cette démarche.

©(Photo gracieuseté Ste-Julienne)

POLITIQUE MUNICIPALE.Afin que la population reprenne confiance en l'appareil de politique municipale, Sainte-Julienne a décidé d'entreprendre les démarches pour devenir une municipalité ISO 37001.

Dans Montcalm, après Saint-Calixte, c'est maintenant au tour de Sainte-Julienne d'entamer le processus vers une certification ISO 37001 (Management anti-corruption).  Tout comme à Saint-Calixte,  on scrutera  les livres et questionnera les employés de Sainte-Julienne afin d'évaluer les écarts entre ce qui se fait présentement et ce qui devrait se faire selon la norme ISO 37001.  Sainte-Julienne possède déjà un code de déontologie et un code d'éthique.  Un mandat de 16 000 $ a été accordé pour cette première étape.  L'étape suivante sera d'appliquer les recommandations pour atteindre les normes ISO.   Un processus qui peut prendre quelques mois ou quelques années.  Avant d'obtenir la certification attestant d'un management anti-corruption les nouvelles pratiques seront vérifiées et validées afin de s'assurer que tout est conforme aux normes ISO 37001.  « Je n'ai aucune inquiétude d'ouvrir nos livres et étaler nos pratiques », a mentionné M. Jetté.

Rare

C'est le maire Marcel Jetté qui a proposé cette résolution lors de la plus récente séance du conseil, le 13 juin dernier.  Fait inusité, car généralement, le maire ne propose pas l'adoption de résolutions.  « Cela démontre l'importance que j'accorde personnellement à ce dossier.  On veut faire de Sainte-Julienne une ville modèle et je crois que cela part avec une saine administration en laquelle la population doit reprendre confiance », a-t-il expliqué.  Ayant fait les manchettes à quelques reprises, « jamais pour corruption », précise M. Jetté, en sa qualité de maire, il ajoute qu'il a pris sa décision de proposer cette résolution pour redonner confiance aux citoyens.  « Ben là, s'il y encore des doutes… »  En cette année électorale, Marcel Jetté sait très bien qu'il sera probablement raillé à la suite de cette décision, mais il est prêt à faire face à la musique.