Une fusion impliquant Centraide Lanaudière


Publié le 14 mars 2017

Dans la région, en 2016, Centraide a soutenu 92 organismes et quatre projets communautaires, aidant ainsi 60 000 personnes.

©(Photo TC Media - archives)

COMMUNAUTAIRE. Sept Centraide de la province, dont Centraide Lanaudière, souhaitent se regrouper pour ne former qu’une seule instance. Ce changement aurait pour but d’accroître leur mission locale, tout en étant plus efficace sur le plan administratif.

Outre Centraide Lanaudière, cette nouvelle corporation regrouperait également Centraide Abitibi-Témiscamingue et Nord-du-Québec, Centraide Centre-du-Québec, Centraide Gatineau-Labelle-Hautes-Laurentides, Centraide Mauricie, Centraide Richelieu-Yamaska et Centraide Sud-Ouest du Québec. Ces sept organismes ont recueilli en 2016 plus de sept millions de dollars et soutiennent plus de 500 organismes ou projets communautaires chaque année.

Selon la directrice générale de Centraide Lanaudière, Nicole Campeau, cette mesure n’aura pas d’impacts majeurs localement, mais aidera les organisations régionales à mieux répondre aux données changeantes de la société québécoise en termes de philanthropie. « Cette fusion nous permettra d’avoir accès à des ressources communes qu’on ne pouvait se permettre par le passé. Par exemple, si moi j’avais besoin d’un spécialiste informatique, je ne pouvais pas me le permettre, alors qu’avec cette fusion, nous allons avoir accès à ce genre de ressources. Ce sera profitable pour toutes les organisations », souligne-t-elle.

Le projet de regroupement a débuté au cours de l’hiver 2014. Plusieurs facteurs ont motivé le début de cette réflexion, soit une stagnation ou une diminution des revenus, les attentes différentes de la nouvelle génération de donateurs, les changements technologiques et démographiques ainsi que la concurrence accrue.

« On veut accroître nos revenus et rejoindre davantage de donateurs. Nous souhaitons être encore plus présents dans nos communautés respectives et c’est que ce le projet nous offrait », explique Mme Campeau.

Selon elle, Les sept organismes touchés par cette fusion ont décidé de se regrouper, car ils présentaient les mêmes caractéristiques. « Tous les sept, nous sommes de la même dimension, avec le même nombre d’employés et essentiellement le même revenu. C’est pourquoi le projet était viable, puisque personne ne se nuira », indique la directrice générale.

Un acte d’accord entre les Centraide est présentement en préparation. Cet accord sera soumis à chaque conseil d’administration qui devra l’approuver. Les membres de chaque Centraide se réuniront par la suite en assemblée spéciale pour approuver ou non le projet. La nouvelle corporation sera par la suite créée, si le projet fait l’unanimité. Selon Mme Campeau, si tout va comme prévu, le vote des membres devrait avoir lieu à l’automne. D’ici là, une assemblée générale aura lieu le 24 avril prochain dans la région.

Rien ne changera en ce qui a trait au processus d’attribution. Rappelons que Centraide Lanaudière a recueilli 975 000$ en 2016 et que 60 000 personnes ont été aidées, grâce aux 92 organismes et quatre projets communautaires soutenus par Centraide dans la région.