Une de gagnée et une de perdue pour les Phénix

Marie-Ève
Marie-Ève Dumont
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Hockey midget AAA

C’est une fin de semaine qui laisse les joueurs des Phénix du Collège Esther-Blondin de la ligue Midget AAA mi-figue, mi-raisin. En effet, ils ont remporté leur match 4-2 contre les Vikings de Saint-Eustache, samedi. Ils n’ont pu en faire de même le lendemain en s’inclinant 5 à 2 contre les Gaulois du Collège Antoine-Girouard.

Après une mise au jeu spéciale en compagnie de vétérans pour le Jour du Souvenir, Laurent Dauphin des Phénix a fait prendre l’avance à son équipe après trois minutes de jeu. Les Vikings ont répliqué par la suite profitant de la fin de leur avantage numérique pour marquer. Les Phénix ont raté une belle chance d’agrandir l’écart à moins d’une minute de la fin de la première période.

Les oiseaux de feu ont écopé de plusieurs punitions durant le second tiers, dont quatre minutes à Alexandre Caron-Roy pour avoir dardé, ce qui ne les a pas empêchés de prendre l’avance 3 à 1 durant cette période.

Les Vikings sont revenus déterminés à reprendre leur retard durant la dernière partie du match, mais n’ont pas réussi à percer la forteresse de Tommy Auger-Morin avant la moitié de la période.

Les Phénix s’étaient déjà assuré une avance confortable de trois buts avec un lancer de Daniel Audette à 9:05. Les Phénix ont remporté la partie 4 à 2.

L’indiscipline fait mal

Les Gaulois a réservé un tout autre sort aux Phénix dimanche. Les joueurs de Terrebonne n’ont pas fait le poids face à l’attaque des Gaulois. En effet, Mathieu Ayotte du Collège Antoine-Girouard a été le seul à marquer en première période.

Les Gaulois ont ensuite enfilé à trois reprises l’aiguille au second tiers, en laissant les Phénix retournés au vestiaire pour la pause avec un retard de quatre buts.

Les joueurs de Paulin Bordeleau sont revenus déterminés à reprendre leur retard en troisième période. Maxime Gravel et Laurent Dauphin ont réduit quelque peu l’avance en marquant deux buts. Il restait un peu plus de 12 minutes de jeu.

Trop peu trop tard, Samuel Tremblay des Gaulois a déjoué le gardien Simon Leiva à moins de six minutes de la fin du match. Les Phénix ont dû retraiter avec un résultat de 5 à 2 en faveur des Gaulois.

Les Phénix ont été plutôt indisciplinés durant ce match, en récoltant onze punitions, notamment pour conduite anti-sportive, coup de bâton et coup à la tête ainsi qu’agression verbale envers les officiels.

Robert Dubuc dans les estrades

Robert Dubuc, entraineur-chef des Cobras de Terrebonne de LHJMAAQ, était présent dans les estrades samedi afin de prendre le pouls de ses joueurs, mais aussi se faire une idée pour le prochain repêchage.

«Je suis venu voir nos joueurs, dont le défenseur David Bergeron. Je vois vraiment une belle progression, en comparaison à cet été, il s’est vraiment amélioré. Lors du repêchage, on essaie toujours de prendre des joueurs locaux, le calibre des Phénix est vraiment intéressant», a-t-il souligné.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires