Croisade pour se procurer un fauteuil roulant électrique

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

André-Paul Mailloux refuse l'isolement

M. Malloux ne parle pas de pitié, mais de dignité.

À l'instar de Terry Fox, André-Paul Mailloux, personnage bien connu à Saint-Lin-Laurentides, souhaite se lancer dans une sorte de marathon en fauteuil roulant afin d'amasser l'argent nécessaire pour s'acheter un fauteuil roulant électrique. Amputé de la jambe droite en 2007 à la suite d'une infection au pied, le sexagénaire se dit prêt à prendre la route avec son fauteuil actuel pour sensibiliser les gens à sa cause. « Même si je suis en fauteuil roulant, ma vie n'est par terminée. Je n'ai pas envie de rester encabané pour le reste de mes jours. Il faut que je bouge. Je ne me calcule pas invalide », avance M. Mailloux. Il poursuit : « si je veux sortir et faire mon épicerie, mais qu'elle se trouve à 3 kilomètres… Si j'avais un fauteuil électrique, je pourrais me déplacer et garder mon autonomie ». C'est sur ce point, l'autonomie, qu'André-Paul Mailloux met toutes ses énergies. S'il obtient l'autorisation de son médecin, M. Mailloux a l'intention de partir de Saint-Lin-Laurentides pour se rendre à Montréal. Il espère aussi avoir la force nécessaire pour se rendre à l'Oratoire St-Joseph, tout en sollicitant au passage la population.

Sans le sou

Roulant présentement dans un fauteuil électrique, gracieuseté d'un ami, M. Mailloux n'a pas d'argent pour se procurer un tel engin. Le coût d'un fauteuil variant entre 3000 $ et 6000 $. « J'ai fait une demande au Bouclier, mais il me réponde que je suis physiquement capable de déplacer avec un fauteuil manuel. C'est correct, je comprends leur point de vue, mais je ne suis pas obligé de ne rien faire et attendre », dit-il. André-Paul Mailloux a déjà contacté des organismes du milieu afin d'obtenir un soutien moral et financier dans sa démarche.

Pour les autres

M. Mailloux indique que ce n'et pas simplement pour lui qu'il entame cette croisade. « Lorsque j'aurai mon fauteuil électrique, je vais continuer à solliciter les gens. L'argent recueilli sera déposé dans un compte en banque. Je veux aider les gens dans toutes les régions du Québec qui vivent une situation comme la mienne », termine-t-il. M. Mailloux devrait commencer sa quête en mai.

Organisations: Oratoire St-Joseph

Lieux géographiques: Montréal, Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Marie-Lou
    03 mai 2012 - 10:42

    Il est bien certain que la cause est louable.....et on ne sait jamais ce qui nous pend au bout du nez. Cependant, comment se fait-il qu'une personne qui a eu une vie active, n'aie pas prévu que la fin de ses jours puissent être ponctuée de ce genre de besoins ou dépenses? $3000.00 ??! ce n'est pas une fortune. Mais voilà les gens vivent au jour le jour sans penser à ce que demain sera fait et se fie sur les autres après.