L'Escale : une alternative à la suspension externe

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

« Si nous respectons l'élève, il nous respectera », soutient Dominic Riopel. William en sait quelque chose.

La mise en place d'une personne-ressource en éducation spécialisée et d'un service (L'Escale) ont permis à l'école primaire des Trois-Temps à Saint-Lin-Laurentides de diminuer de belle façon les suspensions externes des élèves. Dominic Riopel, jeune technicien en éducation spécialisée, est à l'origine de ce changement. « Quand un jeune sent qu'on le respecte, il nous respecte à son tour. Il est mieux disposé pour apprendre à mieux se comporter, à développer ses habiletés sociales. Tout est dans la façon d'être », précise M. Riopel. L'approche utilisée ressemble de près à celle des intervenants PARER (Programme d'accompagnement rapproché des élèves à risque) dans les écoles secondaires. M. Riopel instaure un suivi rigoureux auprès de chaque élève et les intervenants de l'école, la direction d'école et les parents. « Il s'agit d'un cheminement qui s'échelonne sur plusieurs semaines, voire plusieurs mois, et qui produit des résultats des plus positifs », avance Dominic Riopel. « Grâce à ce service, on a vu le nombre de suspensions à l'externe passer de 150 à… 1 en moins de trois ans », ajoute Johane Aumont, directrice de l'école des Trois-Temps. Ce plan de travail vise notamment à offrir un soutien personnalisé aux élèves ayant des conduites sociales à risque, susceptibles de les amener éventuellement à décrocher de l'école. (JJ)

Organisations: école des Trois-Temps

Lieux géographiques: Escale

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires