La ministre Bev Oda rembourse l'argent

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Comme d'habitude!

Elle a les goûts riches la Oda!

La ministre de la Coopération internationale Bev Oda est encore dans l'eau chaude.

Il y a deux mois on avait découvert qu'elle avait fait des abus de dépenses lors d'une conférence sur la pauvreté à Londres l'année dernière.

Elle était censée rester à l'hôtel où avait lieu la conférence, mais l'hôtel n'avait pas de fumoir et Oda fume comme une cheminée.

Donc elle est allée plutôt au plus luxueux Hôtel Savoy qui a un beau fumoir mais la chambre était à deux fois le prix.

Au Savoy elle se trouvait loin de la conférence, et « Madame » n'aime pas les taxis, donc elle s'est louer une limousine et un chauffeur à 1 000 $ par jour.

Tout ça a fini par se savoir et son patron Stephen Harper lui l'a informé Savoir qu'elle devrait rembourser les contribuables pour ses excès

Elle a dû faire ses excuses à la Chambre des communes le 24 avril et même déclaré que ses dépenses étaient « inacceptables. »

Elle a remboursé 1 353,81 $ pour couvrir la différence entre les deux hôtels, y compris les frais d'annulation au premier hôtel et même les verres du jus d'orange à 16 dollars le verre au Savoy.

Mais avec Oda ça va toujours de mal en pis. Voilà que les députés d'Opposition ont découvert qu'elle avait oublié de remboursé ses frais de transport en limousine - un autre 2 671,45. En tout Oda a dû débourser une somme de 4 025,26. Ça fait pas mal cher pour des cigarettes.

Pire que ça, les députés ont fouillé plus loin et ont découvert que quelqu'un était allé changer les comptes de dépenses de ses voyages en Haïti, en Corée et en Afrique. Pourquoi bien est-ce que quelqu'un aurait fait cela?

Et maintenant ça commence de nouveau. Pauvre « Madame » Oda.

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires